Animations dans les Royaumes Renaissants


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Panique à Thiercelieux 9

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 39
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 5:27

Un soleil de septembre éclaira le petit village de Thiercelieux...



Comme chaque année au mois de septembre, une grande foire y était organisée.

C'était toujours l'occasion de voir moult saltimbanques et artistes divers des contrées voisines. La foule envahissait pour quelques temps le village, innondant la vie des locaterciens de visages amusés... avant un retour au calme souvent attendu impatiemment par les plus anciens.
La légende raconte que les bambins profitent toujours de la foire pour piétiner les roses des vieux locaterciens : les chenapants !

Dazibao, le maire du village, s'éveilla en joie.
Il avait prit soin cette année de mettre l'accent sur la sécurité de la foule.
Aussi avait-il engagé une partie des recettes de la mairie dans la location d'une troupe armée, afin de réduire la criminalité au minimum durant ces jours de fêtes.

Mais pingre comme il était, il avait finit par opter pour la solution la moins onéreuse : en partenariat avec le curé, ils avaient obtenus qu'un détachement de la Très Sainte Inquisition fasse office de service d'ordre... et serve de chapron moral et spirituel à tous les va-nus-pieds qui traineraient dans le village.

Si l'idée n'était pas des plus réjouissante (d'autant qu'il n'en avait averti personne à part le curé... qui était lié au secret de la confession), l'économie substantielle qu'il retirait de cette opération lui permettrait de boire à la taverne et de faire repeindre les volets de la mairie sur le dos des locaterciens.
Alors forcément, Dazibao, le maire du village, s'éveilla en joie.

La foule arrivait déjà avec les premières lueurs de l'aube. D'aucuns entreprenaient de monter leur stand sur la place de Thiercelieux, autour de la fontaine.

La troupe de l'inquisition n'arriverait que demain... il sera toujours temps alors de prévenir la foule, se dit Dazibao.

Il s'éclaboussa les aisselles, mit beaucoup de parfum très onéreux, enfila ses plus beaux atours, puis descendit (en saluant tout le monde au passage) s'hydrater à la taverne.
Quelle belle journée sur un village des plus agréables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animations-rr.forum2jeux.com
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 11:51

Ce matin là, parmi les touristes venus assister à la Grande foire de Thiercelieux, se faufila discrètement celui que l'on appelait Hamm, l'Homme Au Masque Mauve.

Cet étrange personnage faisait des apparitions en cette période depuis des années, et organisait bien souvent de plaisants spectacles de rue, se jouant des passants trop curieux.
Aussi, lorsqu'il prenait place pour faire ses tours, il avait tendance à se faire remarquer, et on considérait bien souvent ses jeux grotesques comme des manifestations incontournables du festival.

Sa présence était associée à cette fête... Mais personne ne savait qui se cachait derrière tous ses masques.

Pour l'heure, il recherchait le lieu idéal où opérer ; car il ne passait jamais deux fois au même endroit (et fort heureusement, Thiercelieux était riche de lieux intéressants pour ses prestations).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 12:27

Deïtane était une bohémienne.
Quatre années auparavant, elle était arrivée avec sa famille et son clan pour le Festival de Thiercelieux. Elle avait à l'époque 24 ans et pas encore toute sa tête.

Un jeune homme du village la lui avait faite tourner en lui comptant fleurette durant tout le Festival, lui promettant monts et merveilles si elle acceptait de rester avec lui ... ce qu'elle avait alors fait, malgré les protestations et les menaces de son père et de sa mère.

Ceux-ci avaient fini par repartir sans elle, bien après la fin du Festival, lui promettant de la renier si ils la revoyaient. Deîtane n'en avait eu que faire, puisqu'une vie de rêve l'attendait avec l'homme qu'elle aimait.

La déception fut rude lorsque plus tard dans l'année le jeune homme en aima une autre plus jeune, plus blonde et plus naïve ... Deïtane décida alors de surmonter son chagrin et son amertume et de se construire une vie à Thiercelieux.

Avec l'aide de quelques amis et malgré le rejet dont elle faisait l'objet de la part des plus anciens, elle s'était bâti une petite chaumière et avait ouvert une boutique d'objets artisanaux en glaise, fabriqués par ses soins, héritage qui lui venait de sa mère. La vie sédentaire lui plaisait malgré tout et elle avait appris à ingorer le jeune homme qui lui avait brisé le cœur quand elle le croisait au détour d'une rue.

Et cette année comme tous les ans, c'est le cœur battant qu'elle se leva le jour de l'ouverture du Festival pour rejoindre la grand'place, où elle espérait revoir sa famille ... Mais ce matin comme les trois années précédentes, les roulottes de son clan n'étaient pas là.

Le petit pincement au cœur étant devenu habituel, elle le rejeta dans un coin de son esprit et se mit en quête d'offrir son aide à qui le voulait pour monter les stands et ainsi voir de ses propres yeux toutes les merveilles qu'offrirait le Festival cette année. Elle salua le maire lorsqu'elle le croisa se dirigeant vers la taverne puis elle s'engouffra entre les roulottes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 12:38

Ce matin là, Johanès se réveilla très tot et en pleine forme, c'était jour de foire. Il entendait bien faire de bonnes affaires, liquider ses stocks de couteaux, haches et seaux. Il avait aussi rénover l'épée dont il avait hérité à la mort d'un vieux général. Seuls, les plus anciens du village devaient encore se souvenir de cet homme fantasque et autoritaire.

En se remémorant cet homme dont on n'avait jamais su s'il avait été réellement général, Johanès se souvint d'autres anciens du village et se perdit dans ses pensées... jusqu'à ce qu'il entende Marguerite.


Ahlala, avec cette foire, j'ai bien failli t'oublier, Marguerite.

Il apporta un seau de betteraves tranchées en lamelles et une botte de foin à l'unique vache qui occupait encore son champ, juste à côté de la forge.

Après avoir nourri la bête, Johanès termina d'emplir sa charrette et y attela Marguerite pour se rendre à la foire. Il voulait arriver assez tôt pour choisir un emplacement bien situé.


Hue la Marguerite, hue dia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 15:50

Mamma, Papa....ça y est, je vois Thiercelieux !

Zita était toute excitée à l'idée de retourner dans ce village . Non seulement, c'était une période réjouissante pour tous les saltimbanques, bohémiens et artistes de tout genre, mais en plus, la jeune fille allait enfin revoir sa grand-mère Rosina.
La vieille femme avait choisi de s'établir un beau jour dans ce village, à la surprise des siens .


Zita, tiens toi tranquille, c'est pas le moment de tomber de la roulotte ! grognait son père.
Lui aussi aimait le festival: il allait l'animer un peu au son de sa voix mélodieuse, laquelle attirait les foules.
Sa femme lirait les lignes de la main. Ca amusait toujours les badots et certains étaient prêts à donner tous leurs écus pour un peu de rêve, d'espoir. Quant à Zita.... Zita !
Qu'allait-il faire de cette follette de seize ans ?
Pourvu qu'elle ne veuille pas rester dans ce village ! Il savait que l'idée de rester auprès de sa grand-mère lui avait déjà traversée l'esprit.


Zita, elle, riait à gorge déployée, incapable de masquer plus longtemps son plaisir d'être là.
Quand leur roulotte passa devant la place du village, elle salua la foule de grands gestes de la main, cherchant à reconnaitre des visages.
Le monde affluait déjà, il était grand temps de s'installer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaella

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 15:52

Gaella était une jeune fille d’une vingtaine d’année, plutôt solitaire et rêveuse au grand désespoir de ses parents qui se demandaient ce qu’ils allaient en faire….

Elle passait son temps a courir dans les champs pour observer les oiseaux, a partir dans les bois ramasser des fleurettes, mais son passe temps favoris c’était d’observer les villageois et de s’inventer mille et une histoires des plus farfelus parfois…

Elle avait attendu avec impatience la grande foire de septembre…C’était une fête très importante pour le village et elle se régalait d’observer toutes les nouvelles têtes qui venaient pour cette occasion.

Elle se souvenait des spectacles de rue où on côtoyé saltimbanques, troubadour et bien d’autres encore…

Elle se leva guillerette, ouvrit ses fenêtres et entendit déjà les bruits des installations sur la place du village…
Elle sautait de joie, et ne voulant rien rater de cette fête, se prépara en enfilant ses plus belles braies et ses nouvelles chausses qu’elle avait soigneusement gardé pour cette occasion…
Elle descendit, volant une pomme dans la coupe au centre de la table et écouta les remontrances de sa mère lui disant qu’une jeune fille de son age ne devait pas traînailler partout, qu’elle avait sûrement d’autres choses a apprendre plutôt que de rêvasser a rien…Mais gaella lui sourit, l’embrassa et fila en courant…

Elle arriva donc sur la place du village et prit place dans son petit coin fétiche, une petite avancée attenante à la mairie qui permettait de s’asseoir a l’ombre et de tout observer…

Elle sourit en voyant l’homme au masque mauve, un habitué de cette foire, et elle imagina déjà l’agréable spectacle qu’il avait du préparer.
Elle vit le maire prendre la direction de la taverne, une habitude quotidienne et vit Deïtane s’engouffrer entre les roulottes comme à la recherche de quelques choses.Puis elle vit une roulotte arriver avec une jeune fille faire de grand geste de la main.

Elle adorait ce petit coin d’où elle pouvait voir les vas et viens de chacun. Elle pouvait y rester des heures assise sur ce promontoire tel un capitaine à la proue de son bateau regardant l’horizon et guettant mille et une choses….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimarhi

avatar

Nombre de messages : 391
Age : 37
Pseudo RR : Habité par l'esprit de Galadriel
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 18:56

Galadriel était un un homme au visage un peu dur, pleins d'enthousiasme et rassurant, il vivait dans un village au pied des montagnes qui se trouvaient à quelques lieues du village des Locaterciens avec lulu son louveteau receuilli il y a quelques mois, alors quand il apprit que le foire de Thiercelieux avait débuté il prit son cheval et s'y rendit rapidement afin de ne pas arrivé en retard.

Il aimais se mêlé a la foule, rencontrer des nouvelles tête, mais il savais aussi se battre, depuis tout petit il avait toujours une épée (en bois quand il était petit, je précise ^^) à sa ceinture. Il venait à la foire pour y faire quelques démonstration et ainsi attiré le regard des curieux et surtout des curieuses Cool

C'est ainsi qu'il arriva à l'entrée du village avec son petit loup dans une sacoche et y rechercha une petite place et pour ses démonstration ainsi que l'auberge la plus proche pour y passer quelques nuits. Il espèrait vivement lié connaissance avec un maximum de monde en ses lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 19:13

Personne ne le sut.

Personne ne le sut, mais il était bien là, son petit sourire en coin, lorsqu'il sortit en trombe de chez l'antiquaire.

Par contre, son satané rire malicieux, tous ses voisins l'entendirent bel et bien, même avec son masque.

Il venait d'emprunter quelques affaires à l'antiquaire en son absence, comme à son habitude, ce n'interpellait plus personne depuis de vieux lustres, et se dirigeait à présent vers son nouveau repaire...

Il emprunta à présent la rue Mahou et disparut au pas de course dans la place Sainte Lorette parmi les touristes déguisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 20:38

Deïtane avait déjà aidé une vieille bohémienne à monter sa tente de divination et un forain à installer les figurines en bois sur lesquels les joueurs devraient lancer des balles de sable pour les faire tomber, lorsqu'elle arriva près d'une roulotte dont les habitants commençaient à descendre. La scène à laquelle elle pu assiter la fit sourire : une jeune fille d'une quinzaine d'années que son père avait bien du mal à occuper pour la retenir près de lui, lui rappela quelques souvenirs.

"Bonjour, je me nomme Deïtane, puis-je vous proposer mes services pour quelque chose ? Qu'allez-vous nous montrer durant ce Festival ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 21:26

Enfin, ils étaient arrivés !
Tandis que ses parents s'occupaient des chevaux, Zita sauta à bas de la roulotte. Elle avait une terrible envie de courir à la rencontre de ces gens, voir si elle en reconnaitrait : fidèles spectateurs ou forains.
Une femme se présenta rapidement
.
B'jour M'dame Deïtane ...joli prénom Very Happy , moi c'est Zita. Et là, bas près des chevaux, ce sont mes parents.
Papa est un grand musicien , il va jouer et chanter pour animer le festival.
Mamma lit dans les lignes de la main. Elle peut vous prédire votre avenir.
Et moi, je vais travailler avec ma Mamie. Vous le connaissez ? C'est Rosina , elle vend des pâtisseries tous les ans pendant la fête.


-Zitaaa ! Au lieu d'ennuyer cette jeune dame avec tes histoires, viens donc nous aider à monter le stand ! dit son père , un brin agacé par son babillage. Il salua Deïtane d'un mouvement de tête et sortit le matériel nécessaire au stand de sa femme.

Désolée, M'dame...faut que j'y aille. A bientôt, on se reverra pendant la fête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 21:50

Deïtane sourit. La jeune fille était en effet aussi vive que le voulait son âge ! Elle eut tout juste le temps de répondre :

"Rosina, mais bien sûr ! Je vais souvent lui rendre visite pendant l'année et ses pâtisseries sont un régal, mais elle n'a jamais voulu me donner son secret ^^ Allez bon courage et si tu veux, ce soir quand tu auras fini, je te ferai faire le tour du village, Zita !"

Elle la salua de la main tandis que la petite s'éloignait puis elle continua son exploration, engageant la conversation avec tous ceux qu'elle croisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Sam 8 Sep - 23:35

Rumpofsteelskin, comme tous les ans, montait son étale pour la foire annuelle.

Rumpofsteelskin n'était pas bien grand, dans les 4 pieds et 5 pouces, et pourtant il montait ses traiteaux avec une agilité surprenante.

Personne ne connaissait son age et lui même aurait bien eu du mal à vous le dire. Mais il s'en amusait et en jouait. Il d'ailleurs avait fini par faire de son physique particulier son fond de commerce pour tout vous dire.

Il vendait à son échoppes portes bonheurs de tous genres, trefles à quatres feuilles, pates de lapins, fers à cheval, mains de fatmas, poissons chretiens, pentagrammes en colliers, bracelets, et tout un tas de pierres bienveillantes (Opales, Agathes et autres pierres plus ou moins precieuses).

Il chantonnait tout en montant son stand :

Rum-pof-steel-skin, il ne plie pas, il ne romp pas,
Il a du bonheur en boite pour tous de la vie au ciel...
Rum-pof-steel-skin, il ne romp pas, il ne plie pas
Il a une marmite d'or au bout de son arc en ciel...
Rumpooooooooof Steeeeel skinnn !!!
afro

Son stand était enfin monté et Rumpofsteelskin commençait à arranguer la foule...


Dernière édition par le Dim 9 Sep - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 1:22

A peine arrivé sur le lieu de la foire, Johanès gromela en voyant tous les étals déjà installés. Il dût se résoudre à s'installer à côté d'une roulotte qui venait tout juste d'arriver. Un homme bougonnait en s'affairant à son installation et une jeune fille tournoyait de partout.

Johanès libéra Marguerite et la laissa brouter l'herbe alentour. Il commenca alors à installer ses marchandises sur une planche montée sur deux trétaux. Il astiqua chaque objet, l'un après l'autre, avant de les exposer à la vue des premiers passants qui arrivaient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 39
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 3:45

Après avoir prit un copieux déjeuner, plus liquide que solide, le maire sortit faire quelques pas aléatoires au milieux des roulottes et stands de forins.

Il reconnut quelques habitués de la foire, qui chaque année venaient à Thiercelieux faire recette, ainsi que les fidèles villageois, dont l'évènement représentait 70% du chiffre d'affaire annuel... et donc des impôts locaux.

D'un pas mal assuré il s'avança vers la fontaine.
Après 5 minutes d'escalade incertaine, il se dressa sur le petit muret circulaire, haut d'un demi-mètre au plus, puis héla la foule en pleine activité :


Chers locaterciens, chères locaterciennes, saltimbanques, cartomanciens, funambules et autres forains,

C'est chaque année un immense plaisir de vous savoir présent à Thiercelieux, afin d'y faire étinceller une joie de vivre et de faire la fête à nulle autre pareille.

Je me réjouis des animations qui seront dispensées au cours des jours à venir, pour le bonheur de tous, en cette place, et souhaite un heureux séjour à tous ici présents.

Sans plus tarder je déclare la foire de Thiercelieux ouverte !

Que tous s'amusent et oublient vite les impôts locaux qu'ils auront à me verser.


Les rares badauds attentifs plissèrent des yeux vers le fin du discours, essayant de comprendre les derniers mots du maire.
Celui-ci, fin stratège politique, s'empressa de tomber à la renverse dans le bassin de la fontaine. Un grand éclat de rire général occulta l'attention gênante et chacun reprit vite sa besogne.
Dazibao s'extraya de la fontaine avec grand peine. Malgré la fraicheur de l'eau, il sentait sa virilité ragaillardie à la vue de toutes les jeunes pucelles qui s'affairaient en tous sens auprès de leurs parents.


En voilà de fraîches qu'il va me falloir dévergonder sous peu, marmona-t-il pour lui-même.
Il prit mentalement note des mensurations des plus afriolantes, puis dirigea ses pieds hésitants vers la mairie, afin de programmer ses manoeuvres de séductions libidineuses.

Le soleil de midi brillait fort au-dessus du village, lorsqu'un rire graveleux et pervers se fit entendre au premier étage de l'hôtel de ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animations-rr.forum2jeux.com
Azraël

avatar

Nombre de messages : 224
Pseudo RR : Dans le vieux manoir miteux de Gargamel...
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 11:55

Hilga avait encore fermé les volets....

Elle le savait pourtant ! Ne jamais fermer les volets ! Sinon Grith ne se réveillait pas avant midi...

Ce matin là lorsqu'il ouvrit les yeux, il tendit l'oreille, mais rien à faire, il était sourd comme un pot. Il s'extirpa du lit avec toute la fougue que ses 67 ans lui permettaient... aprés une dizaine de minutes à manoeuvrer, il glissa ses pieds dans ses chaussons et traina sa chetive carcasse jusqu'au rez de chaussez.

En bas Hilga préparait des oeufs à la coque. C'était une femme imposante, 3 fois Grith en épaisseur, elle avait de bonnes joues et un sourire niais jusqu'aux oreilles qu'il était pratiquement impossible de décrocher, il ne l'avait jamais vu faire une autre tête que ça (pour vous faire une idée, ça ressemble à la tête du maire lorsqu'il s'est bien hydraté en taverne et qu'il a refait le plein de blagues grivoises). Il s'étaient mariés il a quelques années déjà, il l'avait rencontré en terre scandinave lorsqu'il, pour son travail, avait été récupérer un magnifique service de table Vicking.

Grith avala ses oeufs promptement, salua sa femme et fila vers la sortie car il avait son échoppe à ouvrir et qu'il était déjà midi passé, il manqua de rendre l'âme lorsqu'elle vint l'étreindre sur le seuil de la porte pour lui souhaiter une bonne journée.

Dehors l'agitation était palpable; sa petite rue, rue Bernardo 1er, d'ordinaire vide était recouverte d'étals, des gamins qui courraient dans tout les sens et une abominable odeur de friture embaumait le lieu.

Il reussi à rejoindre son échoppe non sans mal, Grith était l'antiquaire du village, il détestait la foire de thiercelieux car il se faisait dépouiller énormément en cette période... encore ce matin, des objets avaient disparu, la semaine précédent ce grand rassemblement on lui avait fauché des feux d'artifices venus d'Orient, des costumes de diverses contrées et pleins d'autres objets ayant un rapport direct avec le monde du spectacle.

Il tourna la pancarte sur sa porte, on pouvait lire "Ouvert".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 13:12

Il était près de midi, aussi Deïtane se rendit-elle à l'auberge pour y prendre un repas léger.

"Bonjour René, qu'as-tu de bon à proposer aujourd'hui ?

-Y a du bœuf frît avec des petits légumes ou alors de la volaille sur broche. Qu'est-ce qui te ferait plaisir ma belle ?

-De la volaille, s'il te plaît avec des petits légumes, c'est possible ?"

Deïtane aimait bien taquiner l'aubergiste. Il ne le montrait pas mais il était sentimental et il aimait bien la bohémienne. Il lui apporta rapidement une assiette fumante et odorante, ainsi qu'une tasse de thé comme elle le prenait habituellement.

"Merci beaucoup René.Tu es prêt ? Tu vas recevoir un grand nombre de visiteurs avec le début du Festival, ta nouvelle aide est-elle à la hauteur ?"

Après avoir discuté quelques minutes, René fini par prendre congé pour servir de nouveaux clients qui entraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 13:23

Le stand de la mère était enfin installé. Ce n'était pas un stand imposant, loin de là.
C'était plutôt une sorte de tente. Pour y entrer, il fallait soulever plusieurs couches de voiles : cela suffisait à isoler Mamma de la foule tout en conservant une lumière tamisée, et procurait un semblant d'intimité à ses clients, qui s'ils aimaient venir la voir, préféraient faire cela à couvert.

Zita attendait sa grand-mère qui devait manger avec eux.
En attendant, elle alla voir celui qui s'installait près d'eux.


Bonjour M'sieur . Very Happy
Vous participez au festival ? C'est quoi votre spécialité ?
Vous avez besoin d'aide ?


Zita le regardait installer des objets sur son étal. Elle recherchait à voir le visage de l'homme, caché par une large capuche.
Elle se demandait si ce n'était pas un habitué de cette fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 15:46

L'Homme Au Masque Mauve passa devant le stand de Rosina et de Zita, et se demanda où pouvait être passé Raoul cette année. Qu'importe. Il avait décidé, comme à son habitude, de régler son compte au maire de Thiercelieux en premier. C'était devenu une coutume, il le méritait bien, ce gros porc.

Il entra dans l'impasse Graymalk, et siffla. Au bout de quelques secondes, quelques chenapants sortirent leurs tête des détritus.

- Comment vous nous avez retrouvé, m'sieur ?
- Vous n'êtes pas bien malins, ça fait trois ans que votre quartier général est ici ! Vous devriez être un petit peu plus discrets, je ne serai pas toujours là pour vous sauver la mise...
- On sait... Mais on ne risque rien, ici ! Le maire est un idiot !
- Et l'inquisiteur ?
- Hein ? L'un qui z'y quoi ?
- Le maire a fait venir une troupe armée, ici, à Thiercelieux, pour se débarasser de vous... et d'autre.
- Mais... Mais... il n'a pas le droit ! Cette fête c'est pas la sienne ! C'est la nôtre !
- Plus maintenant, je crois... Tenez, je vous ai apporté ce petit paquet. Le maire est à l'étage, dans sa porcherie. Allez donc lui dire bonjour !
- Oh... Merci, m'sieur !
- Ouais ! Merci, on va bien s'marrer ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 16:38

Rumpofsteelskin était toujours en train de chantonner, tandis que les poissards de tout le comté affluaient pour lui acheter qui un elixir de chance, qui un fer à cheval (qu'il vendait d'ailleurs bien plus cher que le marechal ferrant du coin).

Les affaires marchaient et cela le réjouissait.

Cependant il aimait uniquement les malheureux qui avaient de quoi le payer et se montrait moins souriant avec d'autres.

Il du dans la journée chasser un mendiant terreux et crasseux à coup de badine, sa puanteur faisant fuir les clients plus fortunés.
Ce dernier, un noirau au cheveux douteux, les poches pleines de larves qu'il destinait sans doutes à la peche, le maudit en retour.

Rumpofsteelskin n'avait cependant cure des menaces et maledictions.
Il ne croyait pas plus à la magie blanche qu'à la noire et les superstition l'amusaient au plus haut point, puisqu'il en vivait parfaitement bien depuis des décades.

Il finit par fermer boutique pour le déjeuner et partit à l'auberge.

Entrant à l'interieur, il repris son hypocrite cabotinage pour le plaisir de tout ceux qu'il croisait d'année en années.

M'sieur René, bien le bonjour.
Ragout de lapin aujourd'hui ?
J'espere que vous m'aurez mis les pattes de coté !!! A moins que vous ne les gardiez pour vous.


Il vit Deïtane à une table non loin.

Chère enfant quel joie de vous revoir.
La fortune à t'elle enfin tournée ?
Tenez cette pierre, si le bonheur ne vous à pas encore trouvez, je vous garanti que cette "oeil-de-taureau" le guidera jusque vous.



Mais les affaires au moins, elles marchent ?


Rumpofsteelskin, tout en prononcant ces paroles, s'installait à la table de la bohemienne qui le regardait d'un oeil bienveillant. Il avait toujours été tres apprécié partout où il allait. et savait avec qui être gentil pour se donner bonne réputation et grossir le nombre de ses clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 19:39

Johanès vit une petite bohémienne s'approcher d'un oeil suspicieux, mais elle semblait si enjouée qu'il se dérida et lui répondit avec bonhommie.

Bonjour jeune fille. Tel que vous me voyez, je suis le forgeron du village et je profite de la foire pour liquider mes stocks. Si vous voulez bien faire briller ces couteaux, ce n'est pas de refus. Plus ils brillent et plus ils partent vite.


Il tendit une morceau de limaille de fer à la jeune fille.


Vous frotter énergiquement avec ça et voyez un peu le résultat.tout en joignant le geste à la parole, Johanès astiqua un couteau et le montra à la demoiselle.


Dernière édition par le Lun 10 Sep - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 21:01

Deïtane vit Rumpof, comme elle aimait l'appeler pour le taquiner, entrer en taverne et venir se joindre à elle pour déjeuner.

"Hé bien hé bien, te voilà de fort bonne humeur, toi ! Il semble que tes affaires aient fort bien démarré ! De mon côté, les affaires tournent toute l'année suffisamment pour me permettre de bien vivre alors je n'ai pas à me plaindre !"

Elle regarda d'un œil amusé la pierre que lui montrait le petit homme et répondit du tac au tac :

"Certes, elle me serait fort utile, quel prix men ferais-tu ?"

Cela était un jeu coutumier entre eux, elle lui achetait toujours un petit objet à un prix bas en échange de lui adresser ses propres clients tout au long du Festival. Jusque là, leur entente avait toujours fonctionné et cela les amusait tous deux.

"Hé bien en tout cas, je te souhaite un bon appétit, notre René gâte ses clients les premiers jours du Festival, pour les faire revenir, alors profitons en ^^"

Lorsque le maire sortit de la taverne pour faire son allocution habituelle sur le rebord de la fontaine, ils écoutèrent distraitement par une fenêtre ouverte mais rirent de bon cœur lorsque leur dirigeant tomba dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 21:21

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! ! ! entendit-on hurler au premier étage de l'hôtel de ville. Les passants s'arrêtèrent, un instant, stupéfait par la force d'un tel cri. Puis, ils reprirent leur marche, comme si de rien n'était.
- C'est fou toute l'imagination que peuvent avoir quelques bambin avec seulement un bout de ficelle, quelques orties, trois bougies, un vieux vase, une poêle et un petit miroir ! pensa Hamm sous son masque (mauve, évidemment). J'ai hâte de voir la tronche que va tirer l'maire en resortant de là !

Les chenapants sortirent à toute allure du bâtiment, et se firent un chemin en bousculant tous les passants, sans se faire prendre évidemment. Hamm s'assit sur un banc et attendit, patiemment, que la victime leur cours après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 22:22

Johanès a écrit:
Johanès vit une petite bohémienne s'approcher d'un oeil suspicieux, mais elle semblait si enjouée qu'il se dérida et lui répondit avec bonhommie.

Bonjour jeune fille. Tel que vous me voyez, je suis le forgeron du village et je profite de la foire pour liquider mes stocks. Si vous voulez bien faire briller ces couteaux, ce n'est pas de refus. Plus ils brillent et plus ils partent vite.


Il tendit une morceau de limaille de fer à la jeune fille.


Vous frotter énergiquement avec ça et voyez un peu le résultat.tout en joignant le geste à la parole, Johanès astiqua un couteau et le montrat à la demoiselle.

Zita n'avait pas hésité. Elle avait pris la limaille et s'appliquait à rendre les couteaux tellement brillants qu'on pouvait s'y voir comme dans un miroir.
Cela ne l'empêchait pas de discuter :


Le forgeron ?
Ah, ouiiiiiiiiii , on se connait
, dit Zita en riant.
Mon Papa achète toujours des couteaux chez vous .
Tenez regardez mon canif, vous allez reconnaitre votre coup de main.


Zita sortit un canif qui était caché dans les plis de sa large ceinture.
Son manche était en bois rouge, mais Johannès put aisément reconnaître sa griffe sur la lame fine et affûtée.


Si, je me rappelle bien, vot' nom c'est Yo...Yo...heu....Johan ? Non, queq'chose comme ça ?
Zita regardait le forgeron en haussant les épaules.
C'est à cause de vot' capuche rabattu sur vos yeux ....J'vous avais pas r'connu.

Bon voilà...ça brille comme un écu tout neuf . J'vous laisse maintenant, je vais manger avant d' travailler. Je suis au stand de pâterisseries : "Les douceurs de Mamie Rosina "


La jeune fille , pas intimidée donna une petite tape sur l'épaule du forgeron et le planta là.
Après un repas rapide, elle aida Rosina à vendre ses gâteaux.
L'odeur alléchante et le bouche à oreille faisaient que les gens affluaient toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimarhi

avatar

Nombre de messages : 391
Age : 37
Pseudo RR : Habité par l'esprit de Galadriel
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 23:04

Galadriel s'était promené a tous les stand durant la journée, son louveteau le suivant a la trace comme pour ne pas le perdre. il y avait beaucoup d'animation, les gitans étaient tous arrivés avec leurs étales....... et leur charmantes jeunes filles....

Il avait également remarqué une jeune femme qui restait dans son coin à observé autour d'elle ce qui se passait, et aussi les garnements qui jouaient de sales tour au maire.

Il se rendit à l'auberge non loin de la place, il y réserva une chambre pour les jours a venir puis se commanda un repas frugal, la route lui avais donné faim ainsi qu'a son compagnon de route.

Après s'être rassasié, il reprit son épée qu'il avait posé non loin de lui, puis se rendit dehors, la nuit était tombée, c'est maintenant qu'il pouvait commencé à exprimé son talent..... il se plaça au centre de la place Il sortit une dague de son mantel, il accrocha des bout de tissu au manche de chaque armes, puis il y mit le feu, il commença à faire une démonstration sans rien dire avec ses épées, lulu sagement couché non loin de lui, différent kata et il s'amusa à les faire tournoyé dans les airs devant les yeux admiratifs des enfants et de quelques curieux.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   Dim 9 Sep - 23:19

Pour vous se sera 5 écus charmante Deïtane.

Avec un sourire complice, Rumpofsteelskin tendit la pierre à la jeune fille qui lui donna 4 écus.

Rumpofsteelskin se mit à rire et accepta son marchandage muet sans insister.

Après avoir engloutit son lapin tout en bavardant avec Deïtane de choses et d'autres, des prévision d'une foire réussie aux habitudes ridiculeusement droles du maire, Rumpofsteelskin prit congé.

Il réclama la clef de sa chambre habituelle à René et partit finir de ranger sa boutique avant que la nuit ne soit trop noire.

Il avait son stand nopn loin de l'auberge et un oeil dessus depuis la fenêtre de sa chambre.

Il avait aussi inventé, dans sa phobie des voleurs et des malendrins, un système d'alarme particulièrement efficace à base de clochettes, cloches et ficelles.

Seulement il lui fallait bien 30 minutes pour le mettre en place et encore plus sans lumière.

Aussi il se depecha d'aller fermer boutique aidé cette nuit là par le ballet de flammes d'un jeune jongleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 9   

Revenir en haut Aller en bas
 
Panique à Thiercelieux 9
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau site !! Panique au casino !!
» Initiation aux loup-garous de Thiercelieux à l'école
» Pas de panique !! ;)
» Hans-Ulrich Rudel
» Petite table romantique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animations dans les Royaumes Renaissants :: Panique à Thiercelieux :: Archives de Thiercelieux-
Sauter vers: