Animations dans les Royaumes Renaissants


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Panique à Thiercelieux 10

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Mer 23 Jan - 0:17

Vers 19h, l'aubergiste était venu frapper à la porte comme prévu. Louina s'était levée d'un bond en murmurant :

"Mince... René... déjà... le bain, le dîner..."

Elle s'était levée promptement, avait réenfilé sa robe et s'était dirigée vers la porte. Cygnus quant à lui s'était redressé sur les coudes, se rendant seulement compte que, finalement, il s'était bel et bien endormi. Elle avait alors murmuré à son attention :

"Restez couché, messire, je ne voudrais pas que les servantes vous voient ainsi !"

"Miaou !"

A l'ouverture de la porte, un miaulement s'était fait entendre, un chat s'était faufilé dans l'ouverture, aussitôt rattrapé par les grognements de l'aubergiste ordonnant à une servante de chasser l'animal puis s'excusant pour le désordre avant de faire entrer le plateau de victuailles.

"Ne regardez pas mon messire, mesdemoiselles, il est à moi !"

Elle avait rit en disant cela, pendant que les femmes remplissaient la baignoire d'eau bouillante puis elle avait pris le plateau des mains de René. Le balet s'était bientôt terminé, les derniers seaux furent vidés... Elle fermea alors la porte.


"Allez ! Ouste ! laissez nous maintenant..."

La clef fut reposée sur son crochet, la robe retomba sur ses chevilles, elle s'installa dans la baignoire dans laquelle elle avait préalablement déposé des flocons des sels du bocal rouge...

"J'ai hâte de vous y voir plonger... Cygnus, vraiment hâte... je me lave et ensuite, je vous regarde vous..."

Il s'était réveillé petit à petit, avait baillé, puis s'était étiré tandis que les dernières servantes quittaient enfin la pièce. Il se sentait alors comme dans du coton, comme si toute cette histoire depuis plusieurs jours n'était qu'un rêve dont l'objectif final était celui-ci, se retrouver dans une chambre avec une jeune fille qui éveillait en lui curiosité et désir. Il la regarda à loisir lorsqu'elle se plongea dans l'eau bouillante et sourit à sa dernière remarque, mais il resta là, immobile, à l'observer. Chaque chose en son temps. Dehors, le soleil rejoignait l'horizon, il ne devait plus rester que 2heures à peine avant la nuit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Mer 23 Jan - 0:29

Lorsqu'elle était sortie, il avait admiré quelques bulles de mousse glisser le long de son corps jusqu'à ce qu'elle s'enveloppe dans l'une des deux grandes serviettes amenées par les servantes. Elle vint alors l'attirer à elle jusqu'à la baignoire ... il ne la quittait pas des yeux tandis qu'il finissait de se déshabiller puis plongeait à son tour dans l'eau encore fumante ...

Mais au lieu de ce qu'elle avait annoncé, à savoir le regarder se laver, elle entreprit de le laver elle-même ... d'une manière ... très ... indescriptible. A un moment, il attrapa son bras et l'attira à lui, cherchant à l'embrasser, mais d'un rire désarmant, elle le repoussa, lui refusant cela encore quelque temps.

Après un long moment, il fini par sortir à son tour et s'envelopa lui aussi dans une serviette. Cette fois, ce fut lui qui prit l'initiative, l'envelopant de son bras autour de ses épaules, il l'attira vers le lit, la fit assoir sur ses genoux et l'embrassa ... Cette fois-ci, elle ne le repoussa plus ...

Puis elle se dégagea de ses bras, traversa la lit, ouvrit le tiroir d'une table de chevet et en sortit des bougies déjà bien utilisées, qu'elle alluma un peu partout dans la pièce, mettant ainsi en place une atmosphère intime et chaude ... Puis elle s'allongea au milieu du lit ...

...

...

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Mer 23 Jan - 0:33

Plusieurs heures avaient passé, aucun des deux n'avaient entendu le hurlement au loin ou alors l'avaient confondu avec le vent ...

Une des bougies s'était éteinte ...

La fille avait parfaitement su les garder éveillés, elle avait montré toutes sortes de talents cachés ou pas, qui avaient tous étonné le jeune homme qui se croyait pourtant renseigné sur le sujet ...

Toujours est-il qu'aucun des deux ne semblaient se transformer ... Cygnus observait la fille par moments, se demandant si son plan allait réellement fonctionner ... Après tout, peut-être qu'aucun d'eux n'était un de ces monstres ...

Elle tremblait par moments, mais il mit ça sur le compte de l'effort fourni ...

A un moment donné, il jeta par hasard un regard à l'extérieur, la nuit était noire mais il avait vue sur la lune ... ronde comme une orange et rousse comme la bohémienne ... quelle lune ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lycan2
Loup-garou
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Mer 23 Jan - 1:11

Lasse de l'attendre et des gargouillis commençant à se préciser, la louve prit la direction du village, comme les autres soirs. Le village était calme, désert, seulement éclairée par la lune.

Elles grimpa sur un toit et commença à sauter de maison en maison. Elle finit par atteindre la place centrale du village. Tous les humains dormaient ou tout au moins ce qu'il en restait. Une faible lueur attira son attention... elle trouverait sans doute de quoi se rassasier là bas. Elle sauta sur le toit de la maison en question et se laissa glisser le long des gouttières pour finalement s'immobiliser devant la fenêtre éclairée.




Puis, dans un mouvement de balancier, elle se jeta à travers la fenêtre, et projetée à l'intérieur, elle aperçut au fond de la pièce un magnifique casse croûte, deux humains enlacés, étendus là, rien que pour elle.


Dommage pour lui qu'il ne soit pas là grommela-t-elle, la bave dégoulinant au coin des babines



Le mâle se leva d'un bond, sans doute pour tenter de se défendre. La louve, d'un coup de patte, l'envoya voler vers un gros baquet fumant, lui arrachant une oreille au passage. Il allait pouvoir attendre paisiblement qu'elle s'occupe de l'appétissante femme étendue sur le lit, en guise d'amuse gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Mer 23 Jan - 1:20

C'était lui qui se trouvait étendu sur elle, écoutant les mots coquins qu'elle lui murmurait à l'oreille, lui soufflant dedans de temps en temps lorsqu'il entendit un bruit venu de l'extérieur ...

"On dirait qu'il y a quelqu'un sur le toit ..."

A peine avait-il prononcé ces mots qu'une explosion violente les fit sursauter tous les deux ... La fenêtre avait littéralement explosé, le montant était totalement arraché et même quelques pierres du mur extérieur tant la chose qui était passée au travers était imposante ...

Cygnus se redressa et leva un bras comme pour amortir un coup ... il venait de voir ce qui était entré ... Un monstre immense, grand comme deux hommes et large comme trois, avec des pattes puissantes et meurtrières, poilus de la tête à la queue, avec une gueule emplit de crocs luisants et prêts à tuer et déchiqueter ... Il manqua s'évanouir de frayeur mais il n'en eut même pas le temps ... le monstre venait de le faire voler à travers la pièce d'une seule pichenette et sa nuque entra en contact avec le métal froid de la baignoir ... Tout devint noir d'un seul coup lorsqu'il perdit connaissance ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lycan2
Loup-garou
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Mer 23 Jan - 1:30

La louve déchiqueta l'humaine et n'en fit qu'une bouchée, puis elle se tourna, vers son plat de résistance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lycan1
Loup-garou
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Mer 23 Jan - 1:44

Le lycan redressa la tête pour découvrir son chef de meute prêt à lui sauter dessus pour l'étriper ... Il grogna dans son langage :

"C'est bon, tu as gagné notre duel, inutile de remettre ça, je tiens à mes oreilles, je te l'ai déjà dit ..."

Se passant une patte sur l'oreille, il se rendit compte tout à la fois de la surprise de la lycane, du fait qu'il lui manquait une oreille et aussi qu'il n'était pas dans son antre, là où il s'éveillant d'habitude. Il hurla :

"Que s'est-il passé ???"

Un lycan n'aime pas être bousculé dans ses habitudes ... Alors quand il entendit un cri infime provenant de derrière la porte, il bondit sans hésiter et démolit le panneau ainsi qu'une partie du mur, écrasant dans son geste une autre victime gémissant et pleurant ... L'humain tourna la tête pour regarder la bête et les deux hurlèrent de terreur au même moment ... le loup bondit en arrière ... Il ne le savait pas, mais l'homme coincé sous les débris de la porte était le maire. Celui-ci avait entendu les réclamations de Rebecca et il avait décidé de venir arrêter lui-même la bohémienne, afin de faire pour une fois quelque chose de bien dans sa vie ... Malheureusement, suite à son habitude de ne pas vouloir être vu, il avait dû sortir une fois la nuit tombée ...

En entendant le hurlement du loup à l'intérieur de la chambre, il avait perdu tout son vaillant courage et avait gémit de terreur en tentant de repartir ... lorsque la porte avait explosé, lui arrachant le sac de la tête et dévoilant au regard du loup sa monstrueuse face ...

Cependant, laide ou pas, le loup avait faim et sa chef de meute ne l'avait pas attendu pour dîner, aussi décida-t-il de ne pas faire de chichis et se régala-t-il de ce repas improvisé en fermant les yeux ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lycan2
Loup-garou
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Mer 23 Jan - 10:13

ALors que la louve s'apprêtait à bondir sur sa seconde proie gisant près du grand baquet d'eau, son compagnon apparut soudainement face à elle. Instant de surprise.

Enfin là ! grogna-t-elle

Il ne l'écouta pas et fracassa la porte d'où provenait des gémissements. Dans les gravas elle aperçut quelque chose qui ressemblait vaguement à un humain et se jeta sur lui.


Groaaaaaaaarrrrrrrr

La lune disparaissait dans le ciel faisant place aux premiers rayons du soleil. Une faible lueur commençait à se répandre dans la batisse. La louve rassasiée et contente d'avoir retrouvé son compagnon, dévala l'escalier. Le moment était venu de s'en retourner dans l'antre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Fin ...   Mer 23 Jan - 10:29

Ce matin-là, Cygnus se réveilla avec un terrible mal de tête allongé par terre dans le couloir du deuxième étage de l'auberge. Ne comprenant pas ce qu'il faisait à terre,il se releva péniblement pour s'apercevoir qu'il était entièrement nu ... pris de panique, il se précipita dans sa chambre, qui était à deux portes de là, s'y boucla et se dépécha de s'habiller ... Se faisant, la journée et la soirée de la veille lui revinrent en mémoire ...

Soudain, enfilant une chausse, il s'arrêta net ... le loup ... Louina ... il avait été projeté à l'extrêmité de la chambre et ne se souvenait plus de rien après cela ... Comment était-il arrivé au deuxième étage ? S'était-il traîné là pour se mettre en sécurité ? Qu'était devenue la jeune femme ...

Il blêmit et eut un vertige qui manqua le faire tomber au sol. S'asseyant, il respira profondément. Il devait descendre à l'étage en dessous, mais une énorme boule au creux de son ventre le paralysait ... Se pouvait-il qu'il ait purement et simplement abandonné la jeune femme aux crocs et griffes du monstre ? Mais ... qu'aurait-il pu faire de toute manière, si ce n'est mourir avec elle ?

Il se releva précautionneusement, se déplaçant doucement pour ne pas faire grincer les lattes du plancher. Dehors, il faisait grand jour mais il gardait l'image de ce monstre détruisant la fenêtre ... ces dents ... ces poils, ces griffes ... Seigneur, Aristote, comment une telle monstruosité était-elle possible ? En tout cas une chose était sûre, ce n'était pas lui puisqu'il l'avait vue !

Toujours le plus silencieusement possible, il descendit jusqu'au premier étage ... il y découvrit un véritable carnage. Des planches, du bois, des éclats, se mélangeaient à du sang et de la chaire ... la porte de la chambre de Louina avait été défoncée de l'intérieur apparemment et il y avait là les restes de quelqu'un ... Louina ?

Cygnus tremblait. Il craignait de tomber à nouveau sur le monstre, en train de dormir par exemple ... Il écouta, n'entendit rien et s'approcha très lentement, hésitant à chaque pas, prêt à faire demi tour au moindre bruit ... Mais il voulait savoir ... Un sac en papier trainaît au sol ... Impossible de reconnaître qui avait été ce qu'il restait au sol et sur les murs ... Contournant les petits tas sanguinolents, il fini par faire face à l'intérieur de la chambre ...

Comme dans un cauchemard, il vit le lit complètement détruit par le milieu, les draps en boule, entièrement rougis par le sang, à tel point qu'une goutte coulait sur le plancher de temps en temps, formant une minuscule flaque ... Le massacre était encore frais ... Cygnus ne put se retenir, il rendit tout son dîner de la veille au matin ... Il vit près de la baignoire le plateau déposé par René, auquel ils n'avaient finalement pas touché ...

Se rendant soudain compte de ce qui était arrivé et ce qui avait failli lui arriver, Cygnus tomba à genoux et se mit à pleurer ... Après de longues minutes à évacuer la peur, l'émotion, le chagrin, et le coup de panique, pleurant toujours, il fini par se relever ... Entrant doucement dans la chambre en faisant un détour pour éviter le lit, il fixait du regard un foulard qu'elle avait dénoué de ses cheveux au cours de la soirée ... Il le ramassa ... S'emplit de son parfum et se remit à pleurer ... Il le rangea finalement dans sa poche intérieur et quitta la pièce. D'un pas décidé, il remonta dans sa chambre, où il ne prit que son mantel et sa dernière bourse d'or puis il redescendit au rez-de-chaussée et passa par l'arrière de l'auberge. Ne trouvant pas l'aubergiste, il fit un tour à l'extérieur et se rendit compte que toute vie n'avait pas encore quitté Thiercelieux ... Un bûcher brûlait sur la place ...

Il interpella un paysan avec son balluchon sur l'épaule et lui demanda qui il restait à faire brûler là et où était le maire. Le paysan lui expliqua :


"Bah y paré que l'maire est mor', c'est R'né qui l'aurait trouvé en miettes dans son auberge et il croit que c'est la bohémienne qu'à fait l'coup pisqu'elle a disparu ! Il a été à la mairie pour trouver des renseignements et il a tombé sur l'urne où que les votes disaient que c'était l'clodo Delwin qui était le monstre. Bah savez pas quoi m'sieur ? C'était ben vrai qu'c'était un monstre, il avait deux canines toutes pointues et il était tout blanc ! Un vampire, qu'y disait l'R'né ! Vous voyez, c'pour ça qu'j'm'en va d'ici, c'est un bourg maudit et faut pas rester là plus longtemps m'sieur, moi j'vous l'dit !"

Sur ces mots, il suivit ses propres conseils et partit moitié courant, moitié bringuebalant. Cygnus haussa les épaules. Un clochard en moins, c'était une ruelle propre en plus ! Mais un vampire ... Brrrr ! Le vieux avait raison, il fallait partir immédiatement ! Il retourna à l'intérieur de l'auberge avec l'intention d'emporter quelques vivres lorsqu'il découvrit Rebecca ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Mer 23 Jan - 16:06

Après une nuit très reposante, Rebecca descendit l'escalier pour se rendre à la salle à manger de l'auberge. Elle commanda un bol de lait chaud et une tartine et s'installa à une table au fond de la taverne. Comme chaque matin, des cris provenaient de la place du village et toujours cette odeur de brûlé...

Elle se disait qu'après son repas, elle irait voir le maire pour connaître ses conclusions, lorsqu'elle vit Cygnus entrer. Il lui fit part du massacre qui avait eu lieu pendant la nuit, la jeune Louina, le maire et maintenant le clochard-vampire, Delwin, qui brûlait sur la place. Cygnus lui expliqua qu'il avait vu le monstre, lui décrivit toute la scène et qu'il avait ainsi pu en conclure qu'il n'était pas de ces monstres.

Cette fois-ci, c'était décidé, elle quittait le village.


Je vois que vos bagages sont prêts, messire, les miens aussi. Nous sommes restés suffisamment longtemps dans ce village maudit. Rien ne nous retient ici désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   Jeu 24 Jan - 5:42

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animations-rr.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 10   

Revenir en haut Aller en bas
 
Panique à Thiercelieux 10
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Nouveau site !! Panique au casino !!
» Initiation aux loup-garous de Thiercelieux à l'école
» Pas de panique !! ;)
» Hans-Ulrich Rudel
» Petite table romantique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animations dans les Royaumes Renaissants :: Panique à Thiercelieux :: Archives de Thiercelieux-
Sauter vers: