Animations dans les Royaumes Renaissants


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Panique à Thiercelieux 12

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 0:00

La mairesse était sortie, rapidement suivie par la duchesse. Elle avait préféré garder pour elle le nom qu'elle allait donner à l'inquisiteur et n'avait pas voulu essayer d'unir les voix des villageois. Cela était bien dommage, songea Guyl car le risque était que l'inquisiteur fasse ce qu'il voulait, si les noms étaient trop divers et variés.

Il tourna à nouveau son attention vers les jumelles, mais elles avaient recommencé à se battre et à crier, aussi recula-t-il, méfiant. Puis il décida qu'il ne fallait pas les laisser dans cet état là tant qu'un médecin n'aurait pas été trouvé pour les soigner. Il demanda à René de leur servir à boire son alcool le plus fort, à volonté, jusqu'à ce qu'elles s'endorment ... il paya d'avance pour une bouteille complète, espérant tout de même qu'elles ne parviendrait pas à tout boire avant d'être complètement ivres.


"Et si elles ne dorment pas, enferme les dans l'enclos à cochons derrière l'auberge, il ne faudrait surtout pas qu'elles se baladent toutes seules durant la nuit !"

René avait l'air particulièrement contrarié d'avoir à garder ces remuantes filles à l'auberge ... Mais Guyl ne lui laissa pas le temps d'en rajouter, il salua la duchesse et ses suivants qui revenaient apparemment déjà de l'église, puis sortit à son tour ... pour tomber nez-à-nez avec Hilare, toujours près de la porte de l'auberge. Il décida de tirer profit de cette rencontre et de cette solitude.

"Alors Hilare, vous n'êtes pas trop secoué ? Ces filles le sont complètement, par contre ! Je me demande ce qui leur est arrivé ... Pourquoi vous accusent-elles de quelque chose d'aussi horrible ? Je veux dire, ce n'est pas comme si elles vous avaient accusé d'être le lycan, ni même celui qui joue avec des rats qui ont la peste, c'est pire, elle vous ont juste accusé de vouloir les autopsier vivantes ou presque ..."

Il prit un air songeur en regardant les rares étoiles non cachées par les nuages clignoter dans le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 0:33

- Hé bien, je crains que leur folie ne soit causé par le mal qui les ronge, ou alors leur traumatisme a simplement été si grand qu'elles en ont perdu la raison... Nous pouvons très bien imaginer aussi qu'elles racontent ce qu'elles ont perçu de la vérité, et qu'un démon aurait emprunté mes traits pour leur tendre un traquenard. Je ne vois vraiment pas comment l'expliquer autrement... En tout cas, je peux vous assurer que me concernant, tout ce qu'elles ont avancé est faux !

Regardant tout autour de lui, Hilare commençait à se poser des questions.
- Le médecin n'a-t-il pas été averti ? Que fait-il ? Cela fait un bout de temps que je ne l'ai pas revu, j'espère... j'espère qu'il n'a pas été lui aussi victime des loups ! Venez, je vous propose de le chercher au plus vite, lui, et la jeune aveugle par la même occasion ! Le temps presse, si un malheur doit leur arriver, il n'est peut-être pas trop tard pour les sauver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 0:46

Guyl écoutait les différentes solutions proposées par le croque-mort. Les intonations utilisées, les mots choisis, la vitesse d'élocution, tous ces petits éléments en disaient long quant à l'état nerveux de l'homme. Que les dires des siamoises soient vrais ou non, en tout cas, Hilare était secoué par l'accusation dont il était l'objet. Craignait-il d'être réellement découvert ? Ou était-ce tout simplement le choc d'être accusé alors qu'il se croyait véritablement innocent ?

Quand il proposa de partir à la recherche des personnes mentionnées, il le prit par le bras pour l'arrêter :


"Ecoutez mon vieux, cessez d'être fou, le médecin, il a quitté le village depuis plusieurs jours déjà, mais vous étiez trop pris par votre propre métier pour pouvoir vous en apercevoir. Quant à la jeune aveugle, René nous a assuré qu'elle était allée se coucher dans sa chambre hier soir, elle n'en est sans doute tout simplement pas sortie de la journée ! Cela serait parfaitement compréhensible, d'ailleurs ... Alors d'après moi, vous feriez mieux de rentrer chez vous vous mettre à l'abri, et surtout pas d'aller courir les rues pendant la nuit ! A moins que vous n'ayez pas peur de rencontrer le lycan ..."

Il l'observa après avoir dit cela. Puis il le lâcha et il se tourna ... Leur discussion les avait amenés près du panneau d'affichage. Cela lui rappela une remarque qu'il s'était faite le matin même ...

"Dites moi, ce message là, ce ne serait pas vous qui l'auriez griffonné ?"

Du doigt, il indiqua le message accusateur :

Citation :
Giggle est un loup !
Squirm est un vampire !

"De l'humour aussi noir, c'est votre portrait tout craché ça, non ?"

Il lui fit un clin d'oeil et un sourire. Puis, pensivement, il relut les différents messages toujours affichés ...


Citation :
Dormez tranquille braves gens, j'ai l'oeil sur vous et je ferai de mon mieux pour vous protéger ...

Celui-là, l'écriture était tremblée, les lignes n'étaient pas droites, il y avait même une tâche sombre sur le côté, qui pouvait laisser penser à une goutte de sang ou bien de très mauvais vin rouge ... Tout laissait à penser que c'était le message de feu Ellias le clochard, persuadé d'être élu maire ... Au moins il aurait dormi dans l'espoir avant de mourir brûlé !

Citation :
Un "tiens dans ta face" vaut mieux que deux "tu l'auras pas volé celle-là" !
Citation :
Les tartes de la femme du vieil Albert sont cuites au feu de bouse de vache, elle nous empoisonnera tous !
Citation :
Noémina à la mairie ! Tous derrière elle, elle nous guidera !

Quant à ceux, là, ils le firent sourire, mais il n'y avait rien à en tirer, l'écriture était trop quelconque et les sujets trop généraux pour pouvoir être attribués à l'un ou l'autre habitant du village avec certitude.

"Bien, Messire Hilare, j'espère que la nuit sera aussi calme que la précédente pour nous ... Je vais vous laisser, je dois aller faire ma prière quotidienne et je vais en profiter pour rendre visite à l'inquisiteur avant de rentrer chez moi ... La bonne nuit, du moins je l'espère !"

Il serra la main du croque-mort avant de s'éloigner en sifflotant, pour chasser les esprits qui pourraient rôder dans le coin ... La nuit devenait de plus en plus noire et il commençait à ne plus se sentir rassuré ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 1:07

Hilare était toujours un peu gêné devant Guyl, qui arrivait à révéler ses états d'âme, alors qu'il avait pris l'habitude de cacher ses vrais sentiments derrière un masque, celui de croque-mort du village.
Mais en vérité, Hilare avait le sang chaud, et n'avait pas été fait pour ce si lugubre travail. Il avait mis bien du temps et avait eu bien du mal pour entrer dans ce costume, jadis légué par son père... mais parfois, un bouton sautait, et quelques pulsions ressortaient.

Hilare salua à son tour Guyl, et décida d'aller se coucher, il avait sans doute besoin de sommeil, et d'évacuer tout ce stress.

- J'aurais voulu être un artiste, pour pouvoir faire mon numéro... se mit-il à divaguer. Mais des artistes, il n'y en a plus en cette ville... Les derniers, leurs cadavres reposent désormais dans mon atelier. Tout ce qu'il reste, ce sont des monstres de foire et des dépravés... Ah, Thiercelieux, que t'est-il arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 39
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 5:18



Encore un nouveau jour sur Thiercelieux.

Pyrophyle, l'inquisiteur, avait fait arrêter Trokinas à l'aube, après la découverte du corps lacéré de Guyl.




Trokinas, tu es accusé coupable d'avoir tenté d'empoisonner tes congénères. J'en veux pour preuve le rat infesté trouvé à tes côtés lorsque les soldats sont venus t'arrêter.

- Hé là ! mais vous inversez le mobile et le motif, pour mieux servir vos intérêts, là ! tenta désespérément l'accusé.

D'un hochement de tête, Pyrophyle donna l'ordre de faire assomer l'accusé, qui dérangeait le (bon) cours de la plaidoirie.


Ainsi donc, nous te condamnons au nom de Très Haut à la purification sur le bûcher. Par ailleurs la consommation récurrente et abondante d'alcool le rapproche par trop des us du feu-vampire. Que la sentence soit appliquée immédiatement !



Ainsi brûla le personnage le plus curieux du village.
Décidément, se dit Pyrophyle, j'ai le don pour incinérer ceux qui ont un don de voyance sur les démons. Bah ! S'il "voient" aussi bien, c'est certainement qu'ils en sont aussi en partie.

Le capitaine vint, à ce moment-là des réflexions de l'inquisiteur, lui faire part de la découverte au domicile de Guyl de rats infestés, tenus en cage. C'était donc lui le "semeur de mort" ? Encore une fois, un villageois avait été sacrifié, mais un démon avait péri.
Ne restait plus que le lycan à traquer désormais.

L'inquisiteur se détourna alors du bûcher et de sa regrettable erreur, pour se diriger vers la mairie et son panneau d'affichage :


Citation :
Ellias est un vampire !
Au bûcher !
Citation :
Méfiez vous du loup ! Il se dit votre ami pour mieux vous croquer !
Citation :
Attention, message important !
La voyante m'a parlé !
La duchesse n'est pas notre ennemie, alors faisons lui confiance !
Citation :
Quand on parle du loup ... Il n'a qu'à se mordre l'autre tête !!
Citation :
Je suis vraiment désolé d'avoir choisi la voyante pour aimer le vampire, si j'avais su, j'aurais obligé la duchesse à s'acoquiner avec le clochard bavard, ça lui aurait fait les pied !
Signé : Cupidon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animations-rr.forum2jeux.com
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 10:08

Noémina était venue voir le bûcher organisé par l'Inquisition. Non pas que le spectacle la fascinait. Oh non....pas du tout !

Mais elle tenait à assumer ses actes. Elle voulait savoir qui serait sacrifié et surtout si la ville serait enfin débarrassée des ses démons .

La scène avait été insoutenable et Noémina pleura en comprenant que Trokinas était innocent. Elle fut doublement surprise en entendant le lieutenant parler de la mort de Guyl, et surtout dire que c'était lui....lui l'homme qui envoyait la peste sur les Locaterciens.

Il était donc mort.
Bien fait ! grogna t-elle entre ses dents. Noémina se sentait en colère. Elle avait été abusé. Elle avait eu foi en cet homme, un bon voisin, trop curieux certes, mais qui avait toujours su être efficace.
Elle n'avait rien vu, rien compris. Tout était à revoir , repenser....et elle n'avait plus d'adjoint !

Comment était-il mort d'ailleurs ? Mordu par un de ses rats maudits, ou bien par une bête plus grosse ?

Le maire retourna à son bureau, la tête basse, le coeur partagé entre le deuil et la colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ève-angèle

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 12:39

Elle n'aurait jamais dû boire ce verre avec la dame à la double tête.
Elle ne buvait jamais.
Mais là... elle ne savait pas pourquoi.
Elle s'était relevée silencieuse, lorsqu'elle s'était rendu compte que sa tête commençait à tourner.
Dans le couloir, déjà elle avait essayé d'ouvrir la mauvaise porte.
Elle était entrée dans sa chambre, en principe.
Après, elle ne savait plus trop.
Quand elle s'était réveillée, elle ne savait pas si c'était le jour ou la nuit, elle se leva et fut paniquée lorsqu'elle ne trouva pas les choses à leur place.

En outre, son foulard était poisseux, elle n'avait pas dû arrêter de la nuit.

Sa robe n'était pas à sa place...
Elle se dirigea vers le buffet et piétina dans une flaque.

Elle commençait à avoir peur.

Il restait encore le pichet et son sac était encore à sa place.

Elle se lava, s'habilla mit le foulard propre et se dirigea vers la porte pour demander au tavernier une nouvelle bassine d'eau.

La porte était fermée à clef et la clef n'était pas dans la serrure.

Panique.

Elle s'était obligée depuis toute petite à ne jamais demander d'aide à quiconque.

Elle se rendit vers la fenêtre, et l'ouvrit.
Il faisait frais mais cela ne voulait rien dire, la chambre donnait au nord et elle ne pouvait ressentir la chaleur du soleil... il pouvait être le matin, le midi où le soir, quoiqu'elle entendait peu de bruit.

Elle ne savait pas sur quoi donnait sa chambre.
Une cour, une ruelle, une place...

Elle ferma la fenêtre et fit le tour du lit, elle marcha sur un tissu déposé au sol. Elle s'en saisit et fut heureuse d'avoir retrouvé son vêtement. Elle le déposa sur la barre, au pied de son lit.

Elle s'accroupit et se mit dans un coin de la pièce. Elle commença à chercher à taton la clef.


Les heures passèrent... sans doute.
Du bruit dans le village.
Des cris de douleur.

Elle était complètement désespérée lorsqu'elle se releva pour replacer la bassine qui, miraculeusement, ne s'était pas brisée. Lorsqu'elle épongea le sol avec sa robe sale elle trouva la clef, juste à l'emplacement où était disposée la bassine quelques instants auparavant.

Elle la porta à sa bouche et l'embrassa.

Elle replaça sa robe sur le lit, se leva et se dirigea vers la porte.
Elle l'ouvrit.
Elle se rendit au comptoir de la taverne, rapidement. Elle entendit le tavernier discuter à l'autre bout de la salle.


René une bassine d'eau propre, s'il vous plait.

Ouh ! ma pt'ite dame, si vous saviez ce qui se pa

René ! Une bassine d'eau propre s'il vous plaît !!! Vous la déposez devant ma porte et vous frappez quand elle est là !
Merci.


Elle fit demi-tour et repartit vers sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 14:20

Vision d'horreur. Guyl, qui était pratiquement devenu son ami, venait d'être déposé là, sur cette table, et pour l'une des rares fois de sa vie, Hilare détourna le regard en découvrant le corps.
- Le pauvre homme... Qu'a-t-il fait pour mériter ça ?
- Le pov' homme ? s'exclama le paysan. J'vais vous dire ce qu'il a fait pour mériter ça, il élevait des rats ! Des rats pleins de peste !
- Ah... C'était donc lui ?

Il resta en silence une petite minute...
- Il est certes passé du mauvais côté, mais il n'en reste pas mois un homme. Et... Le bûcher ? A-t-il déjà été...
- Oui, c'est Trokinas qui s'est fait brûlé ! Il l'a bien mérité lui aussi ! Il collectionnait les rats de l'éleveur !
- Hein ? Mais... donc je suis le dernier des experts encore en vie. Je crois que je dois passer à l'action au plus vite. Je pense connaître l'identité du dernier loup, c'est si logique à présent ! Deux traces de morsures, ce sont donc les siamoises les loups ! Cela ne peut être que cela ! Si seulement l'inquisiteur avait suivi mes consignes, nous en serions à présent débarrassés à tout jamais... La duchesse semblait également croire en l'innocence de Trokinas, j'imagine donc que notre mairesse a lancé l'ensemble de ses votes contre l'ivrogne, au lieu d'achever ce monstre par pitié ! Allez chercher les derniers suspects... la duchesse, la mairesse, l'aveugle - bien que je la pense innocente - mais surtout, pas un mot aux siamoises ! Compris ? Demandez-leur de me rejoindre en taverne !
- Vous dites beaucoup de mots d'un coup, l'croque-mort, mais je vais faire comme ça.

Il jeta un dernier regard à la dépouille, eut un frisson dans le dos, et quitta son atelier.

La vie de l'ensemble des villageois était à présent en jeu. Hilare craignait que l'absence prolongée de l'aveugle apparaisse suspecte aux yeux de l'inquisiteur, dans ce cas... une nouvelle innocente périrait au bûcher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 16:27

Bien au chaud dans son lit, la duchesse Johane de Caillouville soupira puis cria :


Mais qu’est ce donc que ces cris ? Hermiiiiiiiiiiiiiine !


Hermine, blême, entra dans la chambre, ouvrit les volets et murmura :

Le bûcher, Madame la Duchesse, le bûcher.

Johane se leva d’un bond et se précipita à la fenêtre. Elle eut juste le temps de reconnaître le malheureux sieur Trokinas avant qu’il ne disparaisse, hurlant dans les flammes.

Aaaaaah ! cet inquisiteur est un être inapte et borné ! Il ne m’a donc pas écoutée, je lui avais pourtant donner mes ordres. Et vous Hermine ? Je vous avais dit de ramener ce pauvre bougre à l’auberge. Vous êtes une incapable ! S’il avait dormi à l’auberge, j’aurais interdit le passage à cet inquisiteur et à ses soldats.

La duchesse furieuse congédia la camériste.

Une heure plus tard, elle quitta sa chambre, une missive à la main et partit à la recherche de Gontrand. Elle le trouva en pleine discussion avec René. Elle les interrompit :


Gontrand, portez immédiatement cette missive à l’archevêque. C’est extrêmement urgent.

René, je prendrai un œuf à la coque, quelques brioches et un bol de lait tiède.


Elle alla s’installer à une table à proximité de la fenêtre. René courut à la boulangerie et rapporta enfin le petit déjeuner de la duchesse. Il lui donna alors moultes détails sur la mort de Sieur Guyl, le porteur de peste.

Ah enfin une bonne nouvelle, nous voilà débarrassé d’un fléau.

C'est alors qu'un paysan avertit la duchesse de l'arrivée de Sieur Hilare Meuldor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Lun 7 Avr - 21:09

M'ame le Maire ?

Ouiiiiiiiiii ?

Noémina releva les yeux sur l'homme qui venait de débouler dans son bureau. Elle le fixa du regard d'un air mécontent. Pourquoi ce bougre venait-il la déranger alors qu'elle était concentrée sur cette affaire commerciale avec le comté voisin ?

Le paysan sentait ien qu'il aurait du frapper à la porte avat d'entrer, aussi pour se faire pardonner, retira-t-il son chapeau. Il le tenait gauchement et le faisait tourner entre ses mains.


M'ame , c'est not' croq'mort....Le gars Meuldore.
I di ki veu vou parlé ....i vouzatten en ba avec les zotres !


Comment ça ? Maintenant ?

Vi Dame ! Cè importan ! Mè chhhhhhhhhh !Pa un mo aux soeurs du diable !

Noémina secoua la tête, irritée .
Bien, dis lui que j'arrive ! J'espère que c'est vraiment important, hein. Parce que mine de rien, je travaille moi !

Le paysan ressortit en se disant que la mairesse avait prit la grosse tête.

Noémina souffla et tenta de reprendre ses calculs.

Bon alors, si je prends 100 seaux et que je revends 100 poissons........

Elle s'attrapa la tête entre les mains, incapable de reprendre ses calculs. Son esprit était hanté par la tragédie qui s'était déroulée sous ses yeux un peu plus tôt.

Bon, Hilare a gagné, je descends à la taverne !
Elle ressortit de son bureau, toujours fulminant contre ce satané croque-mort qui la dérangeait , gn gn gn.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mar 8 Avr - 1:02

Mesdames, commença le croque-mort à l'arrivée de la mairesse, en compagnie de la duchesse, et en l'absence de l'aveuglesse. La situation est grave, et je n'ai de cesse de le répéter. La situation est grave ! Nous nous sommes tous fait berner par un horrible monstre à deux têtes, et par notre inconscience, notre négligence, ou bien notre pitié, en somme, par notre faute, un homme et une femmes ont péri au bûcher. C'en est trop ! Nous ne pouvons attendre que d'autres victimes suivent ! Allons chercher Eve-Angèle, et unissons-nous une fois pour toutes contre le démon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ève-angèle

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mar 8 Avr - 12:58

Elle avait pu se préparer... se jurant de ne plus reboire elle se rendit de nouveau dans la taverne où René lui indiqua qu'on l'avait fait quémander pour se rendre à la mairie...
Elle déjeuna rapidement et un garçon d'écurie la mena là bas.
Elle lui demanda de s'arrêter au milieu de la place de l'hôtel de ville et elle tourna sur elle même, comme la veille...
Toujours rien.
Elle se rendit donc à la mairie.

Elle entra alors que le croque-mort discourait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mar 8 Avr - 14:09

Johane avait écouté le Sieur Hilare Meuldore et quand enfin il avait eu terminé, elle ne put s'empecher de lui demander :

Etait il assez tendre au moins ce brave Sieur Guyl ? Je n'ai pas confiance non plus en ce monstre à deux têtes, mais je dois dire que je ne vois aucun élément jouant en votre faveur. Vous accusez facilement mais qu'avez vous à dire pour votre défense.

puis se tournant vers la mairesse

Avez vous songé à nommer un nouvel adjoint ? J'ai peur pour votre vie car vous avez de hautes responsabilités. Il ne faut rien négliger.

J'ose espèrer que vous n'avez pas participé activement à la mort du sieur Trokinas. Ne vous trompez pas surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mar 8 Avr - 15:08

Noémina écouta attentivement Hilare Meuldore, puis la duchesse.

Pour vous répondre, Madame, je réfléchis encore à qui pourrait m'aider en tant qu'adjoint.
Il est certain que je suis extrêment surprise et déçue, pour ne pas dire choquée par la tournure des événéments.

J'appréciai Trokinas....surtout le Trokinas d'avant la mort de son épouse d'ailleurs. Par la suite, il s'est totalement renfermé, a vécu comme un sauvage. Alors, le revoir parmi nous m'avait réjouie dans un premier temps. Mais son attitude avait éveillé mes soupçons. Hélas comme nous le savons à présent, ces soupçons étaient bien mal placés.

Alors, vous comprendrez que je ne souhaite pas faire deux fois la même erreur. Un lycan rôde toujours parmi les villageois.

Hilare Meuldore, ici présent nous affirme qu'il s'agit des soeurs siamoises, tandis que ces deux mêmes soeurs ont affirmé hier qu'il s'agissait de Meuldore.
Alors qui croire ? En tous cas, ils ont réussi à attirer nos soupçons sur eux .
Pour le moment, je n'accorde ma confiance ni à l'un
( elle désigne Hilare Meuldore, d'un mouvement de tête) ni aux autres.

D'ailleurs, Madame la Duchesse, je voulais vous présenter mes plus plates excuses quant à mes dires passés. Je vois bien que vous n'êtes pas responsable de tout le bazard régnant.


Noémina regarda la Duchesse droit dans les yeux pendant qu'elle lu présentait ses excuses. Puis, elle se tourna vers Eve-Angèle qui se joignait enfin au groupe.

Bonjour ma chère ! Enfin, vous voilà ! Heureuse de vous revoir en bonne santé. Vous arrivez à point nommé : nous tentons de percer à jour le lycan qui rôde dans le coin. Avez vous une idée ? Auriez vous perçu certaines choses que les yeux ne peuvent voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mer 9 Avr - 0:51

- Mesdames, je vous demande simplement de garder votre calme. Dame Noémina, pour votre succession, je ne puis que vous suggérer la duchesse, à qui ces terres reviennent de droit ! A ces mots, il salua respectueusement cette dernière. D'ailleurs, je n'ai aucune méfiance envers les femmes de ce village, ou du moins, envers aucune femme ne possédant qu'une seule tête. Les siamoises, par contre, semblent avoir véritablement perdu la tête, bien qu'elles en possèdent deux, ce qui anatomiquement parlant me laisse plutôt perplexe... Bref. Oh, Dame Eve-Angèle, je m'inquiétais tant pour votre santé... je suis fort heureux que vous soyez toujours parmi nous. Eve-Angèle ? Oui, je suis ici ! Asseyez-vous donc... l'autre chaise, sinon vous risqueriez de froisser la belle robe de Dame Johane... et la froisser elle par la même occasion, d'ailleurs.

Il l'aida à prendre place, et continua.
- La situation est grave ! Nous ne pourrons empêcher ce gardien de l'enfer de faire une nouvelle victime cette nuit... du moins, je n'ai moi rien qui puisse me le permettre. Regardant la mairesse : Personnellement, je suis totalement désarmé devant cette situation, je ne puis protéger personne ! Je n'ai aucun moyen de me battre non plus, et les esprits ne me sont d'aucun conseil. C'est sur vous, mesdames, que repose la survie des habitants de cette ville ! Je n'ai aucun doute sur vos innocences, et j'espère sincèrement qu'à choisir, le démon s'en prendra à moi plutôt qu'à l'une d'entre vous cette nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mer 9 Avr - 12:47

Squirm n'avait pas le moral.
Sa sœur Giggle n'avait toujours pas retrouvé la mémoire.
De plus les déplacements devenaient très difficile, sa sœur ayant du mal à s'entendre avec elle.
Avant qu'elles ne se fassent assommées, elles vivaient dans un état de symbiose et d'harmonie parfaites, agissant et réagissant naturellement l'une à l'autre.

On va a droite ; hop à droite.
Un coup de fourchette pour toi, un coup de fourchette pour moi.
Pas besoin de le dire, tout ce faisait inconsciemment.

Aujourd'hui la situation devenait difficile et elles avaient du rester à la maison.
Giggle avait finit par admettre qu'elle ne pouvait avoir un corps à elle toute seule, aussi fit elle quelques efforts. Malgré tout elles avaient encore beaucoup de mal à synchroniser leurs mouvements.

Ce sale croque mort.

Squirm décida qu'elles allaient sortir.
Il n'allait pas s'en tirer comme ça celui là.
Oh non !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mer 9 Avr - 18:01

La duchesse accepta les excuses de Noémina et lui fit un sourire.

Seul ceux qui n'agissent pas ne font pas d'erreur, Madame le Maire.

En ce qui concerne les siamoises, comme les appelle Messire Meuldore, je crois que leur peu d'empressement à rencontrer les autres villageois ne joue pas en leur faveur. Messire Meuldore tente au moins de nous convaincre, mais elles, non.

Je suggère donc d'unir nos voix afin de les envoyer au bûcher. Qu'en pensez vous Mesdames ?

René, une tournée générale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mer 9 Avr - 20:37

Et bien, j'avoue que mon intuition m'a plutôt joué des mauvais tours dernièrement. Alors, si vous pensez que Hilare Meuldore a vu juste et que les soeurs siamoises cachent un Lycan en elles, je suis prête à vous suivre.

D'ailleurs Madame la Duchesse, comme l'a dit Hilare, je suis tout prête à écouter vos conseils. Que ne l'ai-je fait dès le premier jour !
Accepteriez vous de travailler avec moi à la mairie ?
Je sais que vous vouliez le faire et que vous vous êtes retirée pour m'accorder une chance. Mais , visiblement, j'ai encore besoin d'être aidée et surtout bien entourée. Alors ? Vous acceptez ?


Noémina regarda la Duchesse, et prit son ton le plus doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mer 9 Avr - 21:17

ce sera avec grand plaisir, Noémina, vous permettez que je vous appelle ainsi ?

Je vous retrouverai demain à l'aube à votre bureau, mais je suggère que vous dormiez dans une chambre de l'auberge pour ce soir. Je serai plus rassurée.


La duchesse tendit la main à Noémina, comme pour effacer tous les mots passés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mer 9 Avr - 21:39

Merci Madame la Duchesse. ce sera un grand soulagement pour moi de vous savoir à mes côtés.
Bien évidemment, appelez moi par mon prénom.

Hélas, je vois que René s'affaire pour préparer le dîner. L'heure est avancée. Je file de ce pas rencontrer le Grand Inquisiteur.

Je vous remercie de vostre proposition Madame, mais je dois vraiment rentrer chez moi ce soir. Mes moutons ont besoin de soins.

A demain donc.
Madame la Duchesse, Eve-Angèle, Hilare, je vous souhaite une bonne soirée. Qu'Aristote nous donne la bonne inspiration et nous protège du lycan.


Noémina se leva de table et salua l'assemblée. Elle fit un petit signe d'au revoir à René et se dépêcha de rejoindre l'Inquisiteur. La nuit n'allait pas tarder à tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Mer 9 Avr - 22:21

Mais où donc étaient les villageois.
Squirm ne les avaient pas vu de toute l'après midi.

Puis elle les vit sortirent de chez le croque mort.

Elle compris alors qu'ils s'étaient ligués contre elles.

Ça devait bien finir par arriver un jour, depuis toute petite les gens les dévisageaient et ne pensaient qu'à les tuer. Comme le croque mort qui l'avait bostonné.

Elles auraient du quitter le village aux premiers troubles, avec son physique c'était clairement trop dangereux pour elle.

Elle vit les gens partir chez l'inquisiteur.
Allaient elles périr demain sur le bucher ?

Sa sœur devenait totalement folle et personne ne l'aimait ni ne l'acceptait.
A part l'aveugle et quelques ivrogne en mal de bizarreries.
Alors à quoi bon vivre encore.

Prochain village, prochains problèmes.

La roue tournait toujours dans le même sens.

Squirm pris la route de la taverne, pleurant à chaudes larmes.

Mourir saoul, c'est mourir debout !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Jeu 10 Avr - 1:03

- La situation est grav... Hein ? Hilare fut soudainement surpris de voir les deux femmes prenant l'affaire si parfaitement en main. Très bien, allons donc effectuer notre devoir de citoyen ! Et demain, toute cette histoire ne sera plus qu'un lointain souvenir ! Ah ! Ah ! Ah ! Je me vois déjà renaître à l'aube d'un avenir meilleur ! Toute cette pression se dissipe peu à peu, je me sens beaucoup mieux !

Au retour, en passant devant le panneau d'affichage, il y lu les quelques derniers messages.
Citation :
Méfiez vous du loup ! Il se dit votre ami pour mieux vous croquer !
- Les ragots, toujours les ragots... Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai un éleveur de rats à finir d'autopsier ! Bonne nuit mesdames !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Jeu 10 Avr - 3:04

Tuuu vois *hips* Giggueule, le problaime, z'est k'té trooop chiante kan té bourré !!

Pfffff toi ton problaime, z'est k'ta trop une haleine de chiotte kan tu m'parle à cet'distance !!! Mé pourkoi k'tu t'recules pas za la fin ?

Mais t'es trop kon d'puis k'lotre y t'a tapé sur la caboche !!! J'peux pas !! J'peux paaaaaaas !!!! Ton gore z'est mon gore !!! On na l'même gore !!! Té chiante, té idiote... Rends moi ma sœur !!!

Mé té ki za la fin ???

Pffff té tro bourrééééé !! j'te ramène à la zonzon !!

za va !! ch'peux encore rentré toute seule mamzelle j'me méle de la vie des zautes !!

Naaan tu pe pa !! Allé vien j'te di on rente !!

Gnnnéééé pa potib !!!

Mééé siiii !!

Les siamoises se levèrent difficilement, renversant leur chaise et leur table avant de sortir prendre l'air !!

Nadieu tout le monde !!! Vou mémié pas bah moi non plu !! D'main j'cramerai et vou s'rez bien débarrassez hein !!! Ba moi j'vou di k'vous faites une belle boulette et k'vou n'allé toussipassé !!

Faisant quelques pas dehors après ces politesses, les siamoises s'écroulèrent par terre, les artères victimes d'un léger manque de sang dans leur alcool....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Jeu 10 Avr - 8:54

Nouveau matin sur Thiercelieux.
- Je... je suis en vie ? s'étonna Hilare, le sourire aux lèvres. Splendide !

Il entreprit d'aller travailler en son atelier, lorsqu'on lui signala qu'une nouvelle victime des loups avait été transportée jusqu'à chez lui.

Ses pieds... étaient si délicats, si doux, qu'il hésita un instant, mais fit son néanmoins son travail.

- Gémissements -

- Mais... Elle est encore vivante ! Vite, un médecin ! Que quelqu'un se dévoue pour remplacer l'ancien médecin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Jeu 10 Avr - 9:21

aiiiiiiiiiiiie !

La duchesse ensanglantée et déchiquetée ressentit une nouvelle douleur qui la sortit de sa léthargie. Elle ouvrit un oeil, puis l'autre... elle aperçut Hilare Meuldore penché sur elle. Dans un sursaut d'énergie, elle se redressa et planta un scalpel qui se trouvait à portée de sa main dans le coeur du croque mort.

Haaa, ne m'approchez pas...

elle n'eut pas le temps de finir sa phrase. Son corps inerte retomba sur la table, sans vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   

Revenir en haut Aller en bas
 
Panique à Thiercelieux 12
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau site !! Panique au casino !!
» Initiation aux loup-garous de Thiercelieux à l'école
» Pas de panique !! ;)
» Hans-Ulrich Rudel
» Petite table romantique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animations dans les Royaumes Renaissants :: Panique à Thiercelieux :: Archives de Thiercelieux-
Sauter vers: