Animations dans les Royaumes Renaissants


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Panique à Thiercelieux 12

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Sam 5 Avr - 16:29

Après une nuit fort réparatrice, la duchesse Johane se réveilla remise de ses émotions de la veille. Le soleil semblait déjà bien haut dans le ciel, aussi appella-t-elle Hermine afin qu'elle l'aide à se parer.

Hermine, Hermine...

Hermine, déjà prête depuis l'aube, attendait dans la chambre mitoyenne l'appel de la duchesse. Elle avait eu le temps de prendre connaissance des nouvelles du village et entra dans la chambre. Tout en l'aidant à sa toilette, elle lui raconta les évènements de la nuit.

Johane tenta de résumer la situation en arrivant dans la salle commune pour prendre un déjeuner.


Donc, Hermine, vous me dites qu'il y aurait un seul loup garou et un colporteur de peste. Brrr ! quelle histoire ! Mais qui peut être ce loup ?
L'ivrogne d'hier était un vampire... par Aristote, quel soulagement de le savoir mort !

Bonjour messieurs. Je me tiendrai à distance respectable de chacun de vous tant que les monstres du village n'auront pas tous disparu. Mais nous pouvons cependant converser. Avez vous la moindre idée de qui pourrait bien en vouloir à tout le village pour ainsi tenter de répandre la peste ? Et qui a donc les dents suffisamment acérées pour nous dévorer ?

J'aimerais connaître l'avis de la jeune mairesse de Thiercelieux et je me rangerai très certainement à son avis. Quelqu'un l'aurait il vu aujourd'hui ?


Avant que qui que ce soit n'ait pu lui répondre, un loqueteux au regard hagard entra brutalement dans l'auberge. Il semblait en proie aux démons.

Cet homme ne semble plus avoir toute sa raison. Ne devrions nous pas le brûler afin de vérifier sa véritable nature ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trokinas

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Sam 5 Avr - 16:42

Me bruler?

Trokinas se leva.

Je m'y oppose.

L'homme était toujours en sueur. Il regardait le Comtesse avec grande attention et animosité.

Et c'est comme cela que vous me remercier d'avoir voté pour vous?

Trokinas s'approcha et immédiatement une odeur de sueur et de vomis envahit les narines de la Comtesse.


Ne portez pas de jugement hatif, nous ne nous connaissons pas, et je n'ai pas de leçon à recevoir de quelqu'un qui retire sa candidature sans attendre les résultats. Pourquoi l'avez vous retiré d'abord?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Sam 5 Avr - 18:55

Tandis qu'il patientait, la duchesse fit son apparition, accompagnée d'un petit discours. A ce moment, Trokinas entra dans la taverne, visiblement ... dérouté. Il eut beaucoup de mal à parvenir jusque là, mais il fini par s'assoir en face de Guyl qui l'observa ... De la sueur sur le front, les mains tremblantes, la voix peu assurées, la démarche hésitante ... Visiblement celui-ci avait un problème mais Guyl n'était pas sûr de pouvoir déterminer lequel ...

Lorsque celui-ci lui demanda, haletant, effrayé, ce qu'il y avait de neuf, Guyl s'apprêtait à répondre, mais la duchesse insinua que son état lamentable était peut-être dû à une monstruosité enfouie et là, Trokinas sembla retrouver un semblant d'équilibre. Il interrogea la duchesse sur son retrait des élections municipales. Guyl n'intervint pas, réfléchissant et surtout, continuant d'observer les mouvements désordonnés du pauvre homme ainsi que la répulsion qui se peignait sur le visage de la duchesse. S'il était vrai que son état pouvait porter à suspicion, il pouvait aussi y avoir une autre raison, une simple maladie ... D'un autre côté, un signe de maladie n'était pas plus flatteur si l'on en croyait l'inquisiteur ... En tout cas, Guyl estimait qu'il n'y avait pas de raison que le mal se trouve forcément parmi les plus miséreux et qu'il pouvait toucher aussi bien les malheureux que les nantis, les idiots que les intellectuels, et qu'il fallait ainsi se méfier de tout le monde ... Quelle tristesse d'en arriver là, tout de même ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Sam 5 Avr - 19:18

Enfin, les choses commençaient à bouger. Restait à espérer que ce soit dans le bon sens. Hilare s'approcha doucement de la table, et lorsque sa présence se fit remarquer, salua chacun des protagonistes :
- Madame la duchesse, je suis fort aise de vous rencontrer enfin. Sieurs Guyl, Trokinas...
Il s'assit simplement à leurs côtés, posa sa bière face à lui, s'adossa aussi confortablement que possible sur la chaise en bois, posa son pied droit sur son genoux gauche, et joignit ses deux mains en faisant tourner les pouces l'un autour de l'autre.
Maintenant qu'il se passait quelque-chose, il ne voulait surtout pas louper une seule goutte du spectable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Sam 5 Avr - 21:43

Mais quel bazard là dedans. Il va me falloir plusieurs jours pour mettre la main sur les papiers importants et les reclasser !

Noémina ronchonnait, perdue au milieu d'un tas de paperasse. L'ancien maire ne s'était visiblement pas embêter à tout ranger. Tout devait être là.....sûrement ! Mais tout était mélanger, sans dessus dessous , disposé sans ordre dans une grande caisse.

L'ancien maire s'en sortait peut-être ainsi : un bazard organisé où lui seul pouvait s'y retrouver. Mais pour la jeune femme qui reprenait le poste derrière lui, tout cela n'était qu'un immense fouilli qui allait lui prendre des heures précieuses pour s'organiser.

Quand la faim la tenailla trop pour continuer, elle repensa à l'offre de Guyl et descendit voir s'il était déjà là.

La taverne n'était pas bondée, mais quelques clients fidèles étaient déjà à leur poste. La duchesse , elle-même était là.

Noémina alla la saluer ainsi que les clients présents , et sourit à Guyl.


J'espère ne pas vous avoir trop fait attendre !

Plusieurs visages, tournés vers Trokinas attirèrent son attention. Il n'avait pas l'air très en forme.
En s'asseyant auprès de Guyl, elle soupira
:

Et dire que c'était un homme tellement bien. Je me rappelle de lui, à l'époque où sa femme vivait encore. Il était la bonne humeur personnifiée. Et maintenant....
Ah le pauvre homme ! Son malheur me fait mal au ventre.


A ces derniers mots, le visage de Noémina se renfrogna. Elle repensa à sa propre situation. Heureusement qu'elle avait le travail à la mairie et la bergerie pour penser à autre chose qu'à Huc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Sam 5 Avr - 22:01

Citation :
Et c'est comme cela que vous me remercier d'avoir voté pour vous?
Ne portez pas de jugement hatif, nous ne nous connaissons pas, et je n'ai pas de leçon à recevoir de quelqu'un qui retire sa candidature sans attendre les résultats. Pourquoi l'avez vous retiré d'abord?

Etonnée de voir le rustre s'exprimer, la duchesse le toisa tout en l'écoutant. Au vu de l'état du personnage, elle garda ses distances et lui répondit tout de même.

Je suis ravie d'apprendre que pour vous, tout comme pour moi, il est du rôle du châtelain de régler les maux du village et de le gérer en cas de danger. Vous avez voté pour moi sans me connaître, simplement car je suis la duchesse Johane de Caillouville. Vous me semblez plus sensé qu'il n'y paraissait à votre arrivée.

Johane esquissa un sourire à l'adresse du gueux.

J'ai retiré ma candidature comme vous dites, car je ne l'avais pas proposée. Tenant compte de l'absence de mon cher époux, j'avais simplement fait part de mon acceptation de prendre le relais du maire étant donné la situation de dangerosité que nous vivons. Il n'était absolument pas question de me soumettre aux votes des villageois.

Citation :
- Madame la duchesse, je suis fort aise de vous rencontrer enfin. Sieurs Guyl, Trokinas...

Messire Hilare Meuldore, bonjour. Je vous prie de rester éloigné. Je n'ai pas plus confiance en vous qu'en ce manant qui a failli m'empoisonner avec son odeur hier au soir. Il n'est plus, oublions le.

La duchesse agita machinalement son éventail comme pour chasser son souvenir.

Cet homme là, Trokinas vous dites qu'il s'appelle, lui au moins semble avoir une once d'équilibre en son esprit.

La jeune mairesse arriva sur ces entrefaits.

Madame le Maire, bonjour. Alors qu'avez vous prévu pour chasser le mal ? Avez vous des idées précises ou souhaitez vous que nous en parlions ?


Dernière édition par Johane le Dim 6 Avr - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trokinas

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 11:29

Trokinas recula, il se sentait de plus en plus angoissé et stressé. Il remarqua enfin l'araignée qu'il cherchait, tapie dans un coin de la pièce. Elle avait des dents énormes et des yeux rouges globuleux.

Il regarda l'ensemble des personnes autour de lui et sentit qu'on lui en voulait. Il était toujours couvert de sueur et ses mains tremblaient de plus en plus.

Il ferma les yeux pour essayer de reprendre le controle de lui même. Il comprit alors subitement ce qu'il se passait : il était en manque d'alcool. Il avait vu ce phénomène avec son oncle rtécemment. Il avait alors été accusé d'être possédé. Mais la famille savait de quoi il retournait.

Il rouvrit les yeux et l'araignée avait disparu.


Un instant. Je sais ce que vous pensez tous, vous vous dites que je suis le Loup Garou que nous recherchons mais c'est faux. J'ai des démons, certes, mais ils sont physiques et extérieurs et non pas intérieurs. Je ne suis pas celui que vous croyez. Et je peux le prouver. D'après vous, est-ce que j'agirais ainsi si j'étais le Lycanthrope? Je vous dis que j'ai voté pour Johane, et c'est une réalité. Il ne reste qu'un Loup Garou, cela signifie bien qu'il n'y a plus d'alliance entre le Lupin et quelqu'un d'autre. Nous ne cherchons qu'un être seul, je ne suis pas seul. Je me suis occupé d'essayer d'enquéter avec vous. Pourquoi agirai-je ainsi si j'étais ce démon. Et puis, pensez vous vraiment que j'ai les moyens physiques pour faire face à cela? Je n'arrive même pas à me déplacer, comment voulez vous que je sois un tueur?
Je pense qu'il vaut mieux chercher quelqu'un de seul, quelqu'un qui n'est pas en ville depuis si longtemps. Le maire peut témoigner que je suis quelqu'un de fiable et que seules les épreuves de la vie m'ont rendu de la sorte. Je ne veux pas mourir!!!.


Trokinas conclut en se mettant à genoux, incapable de controler ses tremblements, puis éclata en sanglot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 12:25

Lorsque la mairesse entra, Guyl lui rendit son sourire.

"A vrai dire non, j'ai moi-même été quelque peu en retard, le dernier mouton a mis toute son énergie à ne pas se laisser tondre, ça a été une lutte acharnée pour l'immobiliser ... Vous savez, celui avec une tache noire sur l'oreille droite ! Oui ... Un sacré petit futé celui-là ! Mais à présent j'ai eu raison de lui comme des autres et il bêle dans la bergerie, les pelotes sont à l'abri des intempéries et des regards dans la grange, tout va bien !"

Trokinas attira ensuite l'attention de Noémina et elle fit une remarque à son sujet puis son visage se crispa très légèrement. Guyl ne dit rien, car les mots auraient été vains. Leur attention se reporta ensuite sur la duchesse et sur trokinas qui échangeaient. Ce dernier termina à genoux, tremblant, implorant qu'on ne le tue pas ... Guyl ne put s'empêcher d'intervenir :

"Les symptômes que vous présentez me semblent en effet plutôt lié à une quelconque maladie, enfin pour être précis, à un rétablissement après une longue maladie."

Il n'en dit pas plus cependant, il avait toujours à l'esprit sa conviction que l'état de l'être humain n'empêchait en rien la transformation en monstre, quel qu'il soit ...

Ce fut ce moment que choisit René pour apporter à la table deux chopes de bière, l'une pour Guyl et l'autre pour Noémina, comme prévu. Cela était plutôt gênant, puisqu'Hilare était toujours assis avec eux, mais tant pis. Guyl demanda à Noémina :

"Alors, que voulez-vous manger, M'dame le maire ? René, tu nous en mettras deux portions s'il te plaît !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 14:41

Des coups sourds se firent entendre à la porte de l'auberge, comme ci quelqu'un essayait de l'enfoncer. Celle ci finit par s'ouvrir brutalement.

Les siamoises apparurent derrière la porte.
Giggle avait la tête basse, inconsciente, les cheveux maculés de sang, un sang noirci, coagulé depuis plusieurs heures.
Squirm n'était pas en bien meilleur état, son bras saignait abondamment, elle avait du ouvrir la porte à coup d'épaule, rouvrant ainsi sa blessure. Son visage aussi était en sang, coagulé lui aussi, mais l'entaille sur son front était bien visible.
Le corps de Giggle ne bougeait plus et Squirm se trainait difficilement sur une jambe, la tête basse, épuisée.

Elle ne put que faire deux ou trois pas avant de s'écrouler lourdement au sol.

A l'aide...chuchotât elle en tombant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 15:13

Noémina écoutait les dires des uns et des autres.

On lui avait posé deux questions: elle commença par répondre à la plus simple .


- Je prendrai bien un plat avec du poisson . René, vous auriez ça ? Des poissons fraîchement péché dans la Thierce ? Ca fait bien longtemps que je n'en ai mangé.

Le tavernier acquiessa et repartit vers sa cuisine.

Enfin, elle devait répondre à la question plus délicate de la duchesse.
A ce moment-là, un bruit de fracas et le cri d'une cliente fit retourner Noémina vers la porte.
Là, un spectacle effrayant s'offrit aux yeux des personnes présentes.

Les siamoises apparurent dans un état de faiblesse extrême, la tête couverte de sang caillé.


Par la barbe d'Aristote ! Mais que leur est -il arrivé ?
Noémina se précipita d'un bond vers les pauvres jeunes filles. Elle vérifia qu'elles étaient encore vivantes, prit leur pouls, vérifia qu'elles respiraient encore.

Vite, vite... elles sont vivantes mais pour combien de temps encore ?
Elles ont besoin de soins.
Vous, Hilare. Je sais que ce n'est pas votre métier, mais avez vous des connaissances médicales ?
Bon, déjà il faut les allongées confortablement.
René, on réquisitionne une chambre ..... Non René, c'est un ordre !
Tout le monde sait que l'auberge n'est pas pleine, alors pas de discussions !


Le ton de Noémina était sec car elle était consciente de l'urgence du moment. Deux vies étaient en jeu. René n'était pas très heureux de ce qui arrivait mais n'insista pas et alla ouvrir une porte à lm'étage tandis que deux personnes s'occupaient de soulever le corps inanimé des siamoises.

Faut trouver le médecin, qui se dévoue pour aller le chercher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 15:33

Les ténèbres envahirent Squirm à son tour.
Des bruits avant de totalement sombrer, des bruits d'affolements de pas... On les portait... Elle rejoint sa sœur dans l'inconscience.

Elle rêvait... Etait ce un rêve ?

La nuit, la panique, les coups, Giggle qui hurlait, Squirm qui courait, la massue, sur le bras, les têtes... Tout ce mélangeait... le jour, Giggle dans le coma, la soif...

Et maintenant le vide, le néant, les ténèbres... Squirm s'endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 16:31

Les choses s'accéléraient. Déjà, Trokinas dont l'état semblait empirer par rapport à la veille. Ensuite, cette duchesse qui se comportait de manière si hautaine, et enfin, les siamoises, qui avaient vraissemblablement fait l'objet d'une attaque.
- Désolé, mais... je ne suis pas médecin ! Je ne sais qu'autopsier, moi !

Pris dans l'affolement, Hilare se proposa d'emblée pour aider à porter la deux jeune fille à l'étage.
- Mais qui a bien pu la, enfin les mettre dans cet état ? Est-ce bien un loup qui en est l'auteur ? Quoi qu'il en soit, il nous faut réussir à le débusquer au plus vite ! De mémoire, pratiquement tous les membre de notre liste de suspects sont ici présents... Sauf la jeune aveugle. Il m'étonnerait fortement qu'elle y soit pour quoi que ce soit, mais peut-être aura-t-elle entendu quelqu'indice qui puisse nous mettre sur la voie ?
Il demanda à un ivrogne de la chercher chercher au plus vite, puis, d'un ton des plus sombres, déclara :
- Messieurs, dame la duchesse, dame la mairesse, nous sommes face à un grand danger. L'un d'entre nous au moins est sous l'emprise du démon, et si nous ne l'arrêtons pas dès à présent, je crois que l'on risque de tous y passer. Il nous faut à tout prix nous soumettre aux accusations de chacun, et que chacun témoigne sa confiance en ceux qu'ils pensent innocents. Pour ma part, je crois avoir déjà dit tout ce que je pouvais. L'une de ces dames voudraient-elles bien commencer ? Ou l'un de ces messieurs peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 16:50

Guyl s'était levé d'un bond lorsque les siamoises s'étaient effondrées sur le sol de la taverne. Noémina avait parfaitement prit les choses en main, démontrant par là qu'elle savait gérer une situation d'urgence. Guyl avait aidé Hilare à porter le corps inanimé jusqu'au premier étage et c'est après bien des difficultés, qu'ils y étaient parvenus.

Il écouta le discours du croque-mort tout en s'essuyant le front et lui répondit :


"Mais qu'est-ce qui vous fait dire qu'elles ont été victimes d'un loup ? Je ne vois là aucune trace de morsure, pourtant j'en ai vu de sacré dans votre atelier hier ... Moi je pense plutôt qu'elles ont dû faire l'objet d'une crise de folie, ce devaient être des villageois qui ont voulu se débarrasser d'elles, pensant qu'elles devaient forcément être le monstre que nous craignons tous. Elles n'étaient pas aimées de tous icià Thiercelieux, vous savez !"

Il reprit son souffle et s'assit sur une chaise. L'effort déployé pour monter le corps lui avait prit toute son énergie, il avait besoin de récupérer. Il réfléchit à la situation quelques minutes, repensant à tout ce qu'il avait vu ce matin et ces derniers jours. Il essaya de faire le tour de toutes ses hypothèses à la lumière des événements de la journée. Il regarda les gens alentours puis reprit la parole :

"Ce que je vais dire est cruel, mais après tout, c'est un constat que je fais à l'instant même : ça fait deux personnes aujourd'hui (ou trois, selon comment on compte) qui manifestent une attitude propre à nous mener à penser qu'elles ne peuvent être un loup-garou, en attirant notre peine ou notre pitié sur elles. Cependant, il est de notoriété publique qu'un homme contaminé par le virus de la lycanthropie n'a aucunement conscience de son état à priori. Or pourquoi ces personnes voudraient-elles autant nous convaincre du contraire ? Pour ma part, je n'ai rien à me reprocher, aussi je ne tente pas de vous apitoyer pour vous convaincre que je ne suis pas un loup ... J'ai le sentiment que ces personnes ont quelque chose à se reprocher.

Que savons-nous ? A priori, il n'y a pas eu de mort cette nuit, victime du loup-garou qui reste ... Donc notre bête a faim, elle doit se ronger les sangs de trouver une proie ... cela peut-il se répercuter sur le comportement de l'homme en pleine journée ? Cela peut-il l'amener à avoir un comportement plus que trouble comme Trokinas tout-à-l'heure ? Ou à se cacher toute la journée chez soi comme les siamoises aujourd'hui, voire même à s'auto-mutiler ?
Je dois dire que je n'en sais rien ... Je ne m'y connais pas en lycanthropie, je ne sais que ce que tous les enfants savent et je n'ai rien pour prouver ce que je suppose, mais j'établis des théories. Qui peuvent être fausses, bien entendu ...

Seulement je vous dit en toute honnêteté mes pensées telles qu'elles sont à l'heure actuelle."

Il regarda les pauvres filles blessées et inconscientes sur le lit, une femme s'occupait de laver les plaies et d'enlever le sang qu'elles avaient un peu partout. Qui savait ce que la force démoniaque d'un lycan pouvait amener à faire ? Qui savait quoique ce soit, au juste, sur ces monstres ? Guyl se sentait désemparé ... autant il pensait bien connaître la nature humaine, autant là, c'était totalement différent, il le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trokinas

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 19:00

Trokinas avait suivi tant bien que mal le groupe qui s'était constitué autour de la jeune femme à deux têtes. Il tremblait toujours, mais au moins, il ne voyait plus d'araignée, ce qui était un plus indéniable.

Il avait écouté chacun parler et avait faillit perdre connaissance lorsque Guyl l'avait presqu'ouvertement traité de loup garou.


Il regarda l'homme.


Je m'attendais à de telles accusations.


Il s'assit alors sur une chaise pour éviter que ses jambes ne se dérobent.

Il est évident que mon comportement peut paraitre suspect : je suis en manque d'alcool pas de chaire humaine. Je penserais la même chose si j'étais à votre place. Je ne possède pas de moyens de vous prouver mon innocence. Mais j'ai fait preuve d'honneteté avec vous. J'ai essayé d'apporter mon aide au village en nommant la Comtesse comme Maire, et je crois en la sincérité de cette femme comme la mienne. Je suis d'accord avec Messire Hilare, l'heure n'est plus aux tergiversations stériles : il n'y a pas eu de mort cette nuit, mais il risque d'y en avoir un la nuit prochaine. Or, il ne reste qu'un Loup Garou. Mettons nos informations en commun. Il est logique que chacun d'entre nous connaisse suffisamment quelqu'un pour s'en porter garant. En faisant cela, nous pourrons alors savoir qui ne peut pas avoir de personne qui peut le faire. Abattons nos cartes, et nous abatterons le Loup Garou. Il est seul, les deux loup garous ne peuvent donc plus se couvrir l'un l'autre.

Je viens de vous prouver ma bonne foi justement en vous livrant une des informations que je possède. Que tout le monde en face autant. De plus, si j'avais été un loup garou et que mon état soit du à un manque de viande, j'aurais passé la journée à me terrer et non à venir vous voir et à me comporter bizarrement. J'ai cherché du réconfort auprès de mes semblables, n'est-ce pas une preuve? Et puis, je suis sûr que quelqu'un doit pouvoir se porter garant pour moi, non?

Par contre, je ne peux vous empécher de penser que je suis un Loup Garou, c'est évident. Mais si vous me brulez sur le buché, vous vous en repentirez car je suis l'allié des gens du village et je veux qu'on se débarasse de cette horreur.

Trokinas essuya son front : parler était épuisant, mais il sentait qu'il devait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 19:05

La situation est terrible !

Comme vous l'avez si bien dit Guyl, n'importe qui peut être le monstre sanguinaire qui sévit à Thiercelieux.

L'inquisition est là, prête à faire "le ménage" par le feu. Et , il est de notre responsabilité de faire en sorte que seuls les lycan et charmeur de rats, -puisque c'est d'eux qu'on parle,- soient grillés.

Le grand maître attend nos avis ce soir. Qu'allons pouvoir lui dire ?
Qu'avons nous remarqué ?

Je me méfie de tout le monde :
De Trokinas. L'alcool lui fait faire des choses étranges et peut-être qu'il a été transformé en lycan sans s'en rendre compte. En tout cas, il semble pris de pulsions destructrices.

De la Comtesse. Car aussi noble soit-elle, cela n'en fait pas une "innocente" pour autant. Elle se montre souvent hautaine et dédaigneuse. Peut-être a t-elle un compte à régler avec les Locaterciens ?

De vous Hilare. Votre profession n'est pas facile à faire et vous êtes habitué à voir la mort en face. Peut-être que cela réveille des choses cachées en vous ?

Des jumelles. Qui sait si elles ne sont pas comme ça parce que la "Bête" est tombée sur un os et s'est blessée lors de sa chasse ?

De moi, aussi. Hélas, Huc ne peut plus témoigner de mon innocence. Je fais beaucoup de cauchemards. Est-ce que je suis capable de faire du mal autour de moi ?

De Guyl, qui pose beaucoup de questions et observe tout. Cela pourrait-il lui être utile à trouver des victimes ? Est-ce pour pouvoir excercer une quelconque vengence ?

Quant à la jeune aveugle que j'ai aperçu... j'en sais trop peu sûr elle. Mais je suis sûre que si nous la connaissions mieux, nous pourrions trouver des raisons de se méfier.

Je n'ai voulu blesser personne, et si c'est le cas, je vous présente mes excuses. Mais comme je vous l'ai dit, plus personne ne peut vraiment être considéré comme innocent. Pas si on veut rester en vie !

Je ne sais pas encore ce que je dirai au Grand Inquisiteur, mais je me méfie beaucoup de Trokinas, des jumelles et de la Duchesse.


Noémina sentait bien que ces paroles ne plaisaient pas à tout le monde , mais elle ne voulait pas se voiler la face. Elle ne pouvait pas se le permettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 19:46

L'arrivée du monstre à deux têtes interrompit la mairesse alors qu'elle s'appretait à répondre. La duchesse en fut fort marri. Hermine suivit l'attroupement qui se formait auprès des blessées, la duchesse s'approcha tout en gardant une certaine marge mais pouvait entendre les commentaires de chacun.

Après l'intervention de la mairesse, elle prit la parole.


Madame le Maire, je m'étonne de vous entendre me soupçonner alors que je vous accorde toute ma confiance et que je l'ai déjà affirmé haut et fort. Vous me semblez avoir la tête sur les épaules, mais là je dois dire que je suis très très très déçue.

Le sieur Trokinas m'a apporté son soutien inconditionnel et je l'en remercie. Pour ma part, j'enlève donc de la liste des suspects :

Dame Noémina, malgré sa méfiance à mon égard
Sieur Trokinas qui me connait mieux qu'il n'y paraissait
Sieur Guyl, car j'ai appris qu'il était l'adjoint de Madame le Maire et, encore une fois, je lui accorde tout mon soutien et toute ma confiance.
Hermine, car elle dort auprès de moi depuis bien longtemps, et par conséquent Gontrand également.

Il reste donc sur ma liste de suspects :

Sieur Hilare Meuldore dont je me méfie comme de la peste
Giggle and Squirm qui sont... euh... comment dire... qui me font peur tout simplement
et la jeune femme soi disant aveugle qui se terre dans sa chambre.

Puisque Madame le Maire se méfie des "jumelles", je propose donc de les envoyer au bûcher au plus vite.


La duchesse avait vidé tout ce qu'elle avait sur le coeur et avait besoin d'un remontant. Même s'il ne fallait pas laisser voir son inquiétude, elle commanda à René un verre de son petit vin de pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 19:52

Guyl écouta attentivement Trokinas puis Noémina et enfin la duchesse, qui donnaient chacun à leur tour leurs pensées, comme lui-même l'avait fait auparavant. Il restait la jeune aveugle qui avait disparu de la circulation depuis la veille au soir et les deux siamoises qui étaient toujours inconscientes. La femme qui s'occupait d'elles était à présent en train de panser les plaies les plus graves, principalement à la tête de Giggle (à moins que ce ne fut Squirm ? Difficile à dire).

Voyant que chacun réfléchissait morose de son côté, il se permit de reprendre à nouveau la parole :


"En fait, Trokinas, je ne pense pas forcément que vous soyez un lycan ... mais après ce qu'il vous est arrivé et l'indifférence générale dans laquelle vous avez sombré ces dernières semaines, je dois vous avouer non sans frissonner que je comprendrais que vous ressentiez un sentiment de haine pour ce village et ses habitants et qu'il ne m'étonnerait pas que vous ayez au fond du coeur un désir de vengeance ... Enfin je le comprendrais, je pense que c'est ce que je ressentirais à votre place ... "

Puis se tournant vers la mairesse, il lui annonça :

"Dame Noémina, vous avez raison, chacun de ceux que vous avez cité sont susceptibles d'être le monstre, cela rejoint d'ailleurs la liste qu'Hilare avait établie hier lors de notre début d'enquête.

Mais il faut bien agir et mon point de vue rejoint le vôtre à 66%, c'est-à-dire que, si je ne prends pas la défense de la duchesse, je n'ai rien à son encontre spécialement. Mon attention serait malheureusement plutôt portée sur les siamoises et en second temps sur ... sur Trokinas ... enfin je ne sais pas trop ..."

Il garda le regard fixé dans les yeux de la mairesse pour ne pas avoir à supporter celui de Trokinas, car il était tout de même difficile d'accabler quelqu'un qui se trouvait dans la même pièce que vous ...

"Toujours est-il que je pense toujours qu'il faut unir nos forces pour agir comme vient de le soulever la duchesse, aussi donnez-nous une consigne et pour ma part, je vous suivrai sans hésiter, quels que soient les risques et bien sûr, sauf si vous me désignez, car j'avoue que je ne suis tout de même pas suicidaire ..."

Raté.
Il avait tenté une note d'humour noir, comme le faisait d'habitude le croque-mort, mais venant de lui, ça n'était pas drôle, en fin de compte ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trokinas

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 20:52

Trokinas avait écouté attentivement chacune des personnes présentes dans la pièce.

Puis il s'avança et regarda chacune des personnes qui l'avaient accusé d'être un Lycan.


Très bien, je respecte votre choix. J'ai dit ce que j'avais à dire pour me défendre. J'ai proposé une stratégie mais visiblement, vous préférez vous acharner sur ma personne, et sur quelqu'un en proie à ces démons intérieurs et extérieurs, qui n'ont rien de surnaturels. Alors voici ce que je vais vous dire : je me soumettrai à votre avis. Vous désirez me bruler car vous me suspectez de meurtres, soit.

Vous faites une erreur, une énorme erreur, mais ma franchise est ma seule défense et mon seul bouclier. Brulez moi, qu'il en soit ainsi, je ferai face à ce jugement. De toute façon, je ne vois pas l'interet de vivre : à peine fais-je un essai de me sortir de mes problèmes qu'on me dit que je suis un monstre et qu'on me tue. Allez y.

Je vous attends sur la place publique pour être brulé.


Trokinas sortit sans se retourner mais après avoir regardé chacun de ses accusateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 21:39

Squirm se réveilla, surprise d'être dans un lit et pansée.
Elle se tourna vers Giggle. Elle aussi était couverte de bandages.

Elle tenta de lever son bras, et y arriva malgré la douleur.

Une jeune femme inconnue s'occupait d'elles.
Son esprit retrouvait de sa lucidité et après quelques minutes elle vit sa sœur ouvrir doucement un œil.

Salut sœurette. On dirait qu'on a eu de la chance.
Bonjour, mais... qui êtes vous ?

Giggle regardait Squirm avec des yeux incrédules.
Elle regarda son corps et poussa un cri.

Mais qu'est ce que vous faites sur moi ?????
Giggle, Giggle, je suis ta sœur, on est siamoise, on partage ce corps !!
A_LLEZ-VOU-ZAAAAAAN !!!!!

Squirm ne savant plus que faire et paniquée mis un coup sur la tête de sa sœur qui retomba aussitôt dans les vapes.

Elle se leva et descendit péniblement du lit, ne pouvant à nouveau plus contrôler que la moitié de son corps.

Elle finit par sortir de la pièce, soutenue par la jeune fille blême après cette scène et que Squirm avait finit de convaincre d'apporter un peu d'aide.

Dans le couloir elle reconnue l'auberge. Elle se sentit rassurée d'être là.
Arrivant en haut de l'escalier elle vit tout le monde réuni et se chamillant sur qui était qui ou qui était quoi.

Et c'est là qu'elle le vit.



Vous... C'est vous... Vous auriez du nous achever...
Il nous a raccompagné hier soir... Il nous a dit de passer boire un verre chez lui... Nous avions bu plus que de raison... Nous avons acceptez Quand nous nous sommes rendu compte qu'il nous entrainait dans la forêt, il était trop tard... Quand il a dit qu'il voulait étudier nos mâchoires nous n'avons pas compris... Qu'il n'étudiait les corps que lorsqu'ils étaient morts...


Squirm regardait Meuldor avec fureur.

C'est à ce moment que Giggle se réveilla...

Mais qui êtes vous... Pourquoi me regardez vous comme ça... AAAAHHHH Mais vous êtes encore là... Partez... laissez moi... c'est mon corps... Débarrassez moi de cette femme... Elle me colle !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 21:43

- Mais... Flûte ! Le voilà parti avec la liste des suspects ! Enfin ce n'était pas tant la liste qui m'intéressait, mais plutôt des empreintes de crocs qui étaient dessinées dessus. Tant pis, de toute manière, comme on me l'a déjà fait remarquer, elles étaient certainement inexploitables. Passons, donc. Mon avis, sur toute cette affaire, est que nous sommes dans de beaux draps, qui ne tarderont pas à se transformer en linceuls si nous n'agissons pas correctement. Pour l'heure, je ne vois parmi les suspects que les pauvres Giggle et Squirm dont l'innocence est la plus douteuse... Vu leur état, elles n'auront même pas eu l'occasion de se défendre ! Doit-on les sacrifier au risque de nous-même supprimer deux vies d'un coup ? D'un autre côté, vu leur état, leur mort sera certainement moins atroce qu'une autre, car elles ne se rendront certainement compte de rien. Oh, quel choix cruel devons-nous faire ! Maudit inquisiteur, il nous force à commettre un crime aussi horrible que celui des lycans ! Mais si on parvenait à nous débarrasser de l'un de ces démons, peut-être le jeu vaudrait-il la chandelle ?

C'est à ce moment là que les jeunes filles réapparurent.
- Quand on parle du loup ! lâcha-t-il, choqué de faire l'objet de telles accusations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 22:18

Trokinas avait quitté la pièce sans que personne ne tente de l'arrêter. La situation était tout de même terriblement gênante. Personne ne pourrait le prendre par le bras et lui dire "Non mais viens, attends, on va discuter" en sachant pertinemment que dans la pièce, presque toutes les personnes présentes l'accusaient de vouloir la mort du village, que ça soit en étant un lycan ou en jouant avec des rats ...

La tension était presque palpable dans la grande salle de l'auberge où tout le monde était redescendu en attendant que les jumelles se rétablissent ... Quand celles-ci firent soudainement irruption, criant à tue-tête (d'ailleurs sur la fin, l'une des têtes avait effectivement l'air de vouloir tuer l'autre ...) ce qui fit exploser la nervosité ambiante. Hilare lâcha une remarque comme on lâche un pavé dans une marre, Guyl lui-même ne put retenir un grincement nerveux et les deux femmes semblaient relativement horrifiées par la bagarre entre les deux soeurs.

Il fallait agir et contre toute attente, ce fut René qui entra en scène. D'un pas rapide pour son tour de taille, il ceintura les jumelles, les souleva de terre brutalement avant de les reposer tout aussi brusquement fesses contre terre. Sans doute avait-il eu envie de les secouer un peu et il semblait en tout cas que ça les ait calmées. Il s'accroupit comme il put et les immobilisa en les tenant par les bras, mais celles-ci ne semblaient plus vouloir se débattre. Le choc avait dû être assez dur, tout de même.

Guyl se leva et s'approcha d'elles prudemment ...


"Mesdemoiselles, pouvez-vous nous dire ce qu'il vous est arrivé exactement, et calmement ? Pourquoi ces hurlements l'une contre l'autre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 22:37

René, préparez une chambre pour sieur Trok...

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que le monstre à deux têtes apparut dans la salle, l'une accusant le sieur Hilare et l'autre ayant visiblement perdu la tête. La duchesse ne savait plus que penser, les accusations fusaient de toute part. René intervint pour calmer les "jumelles". C'est alors que Sieur Guyl, l'adjoint, entreprit de les questionner.

La duchesse murmura à Hermine : Faites vite Hermine, cherchez Sieur Trokinas et conduisez le dans une chambre de l'auberge. Rassurez le Hermine, je compte sur vous.

La duchesse s'approcha de Sieur Guyl. Elle attendait impatiemment la réponse aux questions posées par celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 22:39

Devant le malaise créé par l'arrivée des siamoises, le croque-mort ne sut comment rétablir l'ambiance.
- Je crois que si je reste ici, cela ne ferait qu'empirer les choses... Puisque ma présence gène, je préfère me retirer le temps qu'elles retrouvent la raison : elles sont devenues complètement folles !

Il sorti de la taverne en grommelant.
Au dehors, il vit Trokinas qui s'éloignait.

- Attendez ! Ne partez pas si vite... Vous ne devriez pas vous isoler, vous savez, les rues sont devenues dangereuses à Thiercelieux ! Acceptez donc le gîte que l'on vous propose !
Une pensée, lui traversa l'esprit.
- La jeune aveugle... Elle aussi risque sa vie à traîner dans les rues. Il me faut absolument la retrouver, je crains qu'elle ne soit en grand danger, toute seule !
La porte s'ouvrit derrière lui. Et ladite Hermine passa à côté de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 23:19

L'ambiance était survoltée dans l'Auberge. Tout le monde était sur la défensive, outré qu'on puisse le ou la supposer capable de commettre un crime.

Les siamoises avaient fait un retour en salle très remarqué, accusant Hilare de les avoir agressées.

Noémina ne savait plus trop à quel saint se vouer, ni même à qui elle pouvait encore faire confiance les yeux fermés. D'avoir à propos de ça, cela faisait un moment qu'on n'avait revu la jeune aveugle. Pourvu qu'il ne lui soit rien arrivé !


Bien, Messieurs et Dames, l'heure tourne. Je vais de ce pas rejoindre l'Inquisiteur pour lui faire part de mes doutes. Je ne donnerai aucune consigne à personne. Que chacun fasse selon son coeur !
Pour Thiercelieux !


La tête bourdonnante de tout ce qui était arrivé dans la journée, Noémina avança à pas lent vers l'église. Chemin faisant , elle essayait de se convaincre de la culpabilité de l'un ou de l'autre et que son choix serait forcément le bon.
Qu'Aristote guide mes mots !

Une fois sa mission accomplie, elle retourna chez elle vérifier que ses moutons allaient bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Edouard

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   Dim 6 Avr - 23:58

Désemparée par la succession d'évènements et par les mots de la mairesse, la duchesse Johane de Caillouville rassembla les pans de sa robe et se rendit également chez l'inquisiteur afin de lui faire part de ses doutes. Puis, elle s'en retourna à l'auberge pour y passer la nuit, espèrant qu'Hermine aurait su convaincre le sieur Trokinas de ne pas rester isolé dans les rues sombres de Thiercelieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 12   

Revenir en haut Aller en bas
 
Panique à Thiercelieux 12
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau site !! Panique au casino !!
» Initiation aux loup-garous de Thiercelieux à l'école
» Pas de panique !! ;)
» Hans-Ulrich Rudel
» Petite table romantique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animations dans les Royaumes Renaissants :: Panique à Thiercelieux :: Archives de Thiercelieux-
Sauter vers: