Animations dans les Royaumes Renaissants


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Panique à Thiercelieux 13

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
tensette

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Sam 10 Mai - 16:03

oups ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegoku

avatar

Nombre de messages : 226
Pseudo RR : Si je le disais ce serait plus un secret
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Sam 10 Mai - 18:02

Pour une fois Vegoku s'était levé de bonne heure. Mais l'humeur n'y était pas. Il y avait un meurtrier dans les rues de la ville et il devait le démasquer avant que d'autres innocents y passent. Son oncle le curé prétendait que ce n'était peut être pas un humain qui était responsable de cela. Que cela pouvait être une créature du diable. Il avait convaincu Vegoku d'écrire une lettre à l'inquisition et il l'avait fait.

Maintenant qu'il s'habillait pour se rendre à l'enterrement de son oncle, Vegoku se trouvait bête d'avoir obéit. Son oncle était un religieux il voyait donc le mal à chaque mort et là, c'était son frère qui était mort il refusait de croire que cela pouvait être dû à un homme. Vegoku se rendit à l'église mais voulant éviter de subir un bain de foule il passa par derrière.

Il resta à l'abri des regards durant toute la cérémonie et ne sortit que pour aller porter le cercueil avec trois autres Locaterciens. Vegoku et les trois autres portèrent le cercueil jusqu'au caveau municipal. Le service funèbre fut terminé et Vegoku alla à la mairie. Il était hors de question que le deuil l'empêche de faire fonctionner cette ville...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Sam 10 Mai - 20:21

Neil s'était réveillé dans le foin de la grange d'une vieille ferme apparemment abandonnée ... Il se sentait en pleine forme, près à reprendre la route dès qu'il aurait trouvé un moyen de quitter la ville à dos de cheval.

Il alla se cueillir quelques fruits. La soirée de la veille n'avait pas vraiment été productive, Neil avait passé son temps à boire du jus de pomme qui ressemblait à de la bière, son compagnon n'y avait vu que du feu. Il n'avait plus eu qu'à avoir l'air de raconter tout et n'importe quoi, sans pour autant dire quoique ce soit sur sa propre vie et le tour était joué. Marcher en titubant n'avais été qu'un jeu d'enfant étant donné l'état de son compagnon qui était vite retourné à sa chambre.

Une fois que ça avait été fait, Neil avait pris la direction d'une ruelle au hasard et avait finalement atterri où il s'était réveillé. Et ce matin, les cloches de l'église l'avaient réveillé. Il se mit en quête d'un vendeur de légumes pour acquérir quelques carottes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louviana

avatar

Nombre de messages : 45
Pseudo RR : philoum19
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Dim 11 Mai - 16:43

A son réveil Philoum descendit immediatement pour assister à l'office pour le maire.
Présent dans la foule il fut tres ému
Une fois terminé il ragagna l'auberge pour boire un verre et discuter avec les villageois de ce terrible evenement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Mar 13 Mai - 23:02

A l'arrière de l'écurie, dans un coin de paille bien à l'abri des regards indiscrets, Khr ronronnait paisiblement...

KHrrrrr.... rrrrrHK ! KHrrrrrrr..... rrrHK ! KHrrrrrr..... rrrrrrHK !

...et prenait plaisir à grasse-matiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Mer 14 Mai - 13:46

Il avait finalement trouvé des carottes et avait même réussi à marchander, il avait pris les deux carottes les moins belles, les plus abimées et ne les avait payées que moitié prix. Cela devrait tout de même aller. Il se rendit à l'écurie de l'auberge et donna les carottes au cheval qu'il convoitait. Il lui parla durant les quelques minutes où l'animal mangea, puis il repéra la selle posée à côté dans le box ... Il sella l'animal en se dépêchant autant que possible. Il prépara le cheval à sortir, jeta juste un oeil hors de l'écurie, ne vit personne. Il monta le cheval et le fit sortir au trot. L'animal lui obéissait plutôt bien, ce qui, connaissant son propriétaire, était plutôt surprenant. Neil, monté sur l'animal, toutes ses affaires dans la besace accrochée à la selle, fit ses adieux à Thiercelieux et il traversa la place principale du village, prenant la direction du verger. Il avait l'intention de sortir de l'autre côté du village, direction le duché voisin pour retrouver sa douce. L'église indiquait 10 heures et demi environ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Jeu 15 Mai - 20:19

Le soleil était déjà levé depuis quelques heures sur le village de Thiercelieux...



... et les locaterciens s'amusaient déjà à brûler leur congénères.

D'aucuns prétendaient qu'il s'agissait là d'une coutume locale à conserver, d'autres criaient au démon.
Une chose est sûre : un bon bûcher, ça vous enraye correctement une épidémie... si on brûle le "porteur".

Ce matin les villageois s'étaient décidés à brûler la magicienne du village. Il devait certainement il y avoir de la logique dans une telle décision, mais elle échappait curieusement au bon sens commun.

Le bon sens locatercien s'affichait d'ailleurs allègrement sur le mur de la mairie :


Citation :
La maladie arrive. Mefiez vous des rats ils sont porteurs de la peste. Trouvez les colporateurs et vous serez sauf.
Citation :
Pour la chasse, je dévore le grand lapin noir. Mioum !
Citation :
Les loups-garous sont une utopie !
Seule la médecine peut sauver le village !
Citation :
Esprit, es-tu là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animations-rr.forum2jeux.com
vegoku

avatar

Nombre de messages : 226
Pseudo RR : Si je le disais ce serait plus un secret
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Jeu 15 Mai - 21:00

Les jours passaient et Vegoku assurait l’intérim en attendant les élections. Évidemment il s’était présenté et espérait être élu. Le jour d’entendre le résultat des urnes était arrivé et Vegoku s’était levé de bonne humeur. Il en avait presque oublié la loi que son célèbre ancêtre avait instauré : Quand un meurtre étrange survient. On ouvre des élections pour savoir qui Est-ce que les villageois soupçonnait d’être responsable du crime. Heureusement quelqu’un lui avait rappelé cette coutume et Vegoku avait ouvert les votes et laisser le soin au curé de compter les voix et d’exécuter la sentence.

En sortant de sa maison Vegoku regarda si ses vêtements blancs étaient toujours aussi parfaits que lorsqu’il les avait enfilé et c’était le cas. Il se dirigea donc vers la place central où il vit Tensette brûler… Pauvre petite Vegoku savait qu’elle n’aurait jamais fait de mal à une mouche… Raoul par contre… Vegoku secoua sa tête afin de chasser cette idée qui était là uniquement parce que Raoul était son adversaire au municipale.

Une fois arrivée à la mairie Vegoku entendit quelqu’un dire que Raoul était élu maire… Vegoku fit un sourire au gagnant en trouvant qu’il avait bien l’air de quelqu’un qui répandait la peste…


Cher Raoul je vous félicite de cette victoire ! Si vous voulez de l’aide contacter moi je serais soit à l’auberge soit chez moi.

Sans attendre de réponse Vegoku quitta les lieux et commença à se promener dans les rues de la ville sans réel but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Ven 16 Mai - 8:27

Des votes avaient été organisés pour que Thiercelieux retrouve un maire.

Son neveu semblait penser évident que le prochain maire , ce serait lui. Il faut dire que l'ancien maire, qui avait eu le malheur de n'avoir que des filles, lui avait toujours laisé croire qu'il lui succéderait sns problème.

Pourtant, le décès étrange du maire déliait les langues. On peut même dire qu'elles étaient déchainées. Depuis l'auberge, Raoul et René étaient aux premières loges pour recueillir toutes les confidences de leurs clients.
Ah ! ça ils en avaient gros sur le coeur ...les clients.

La tension était montée jusqu'à son paroxysme et la jeune Tensette en avait fait les frais. Un bûcher fut établi et elle fut brûlée malgré ses pleurs et ses suppliques. Hélas, la malheureuse n'était qu'une innocente victime de la bêtise humaine ! Il fallait oublier tout cela très vite, et quoi de mieux qu'un vote ?

Le curé fut chargé de faire le dépouillement. Raoul s'était rendu sur la place du village pour faire parti des premiers à félicigter le nouveau maire ou la nouvelle mairesse. Quand le curé prononça son nom, Raoul crut tout d'abord qu'il lui demander de parler moins fort avec les personnes qui l'entouraient. Mais non ! Pas du tout !
En fait, c'était lui, le nouveau maire.

Raoul ouvrit grand la bouche, totalement hébété, puis rigola franchement et commença à serrer les mains tendu devant lui.

Vegoku paraissait moins enjoué que les autres mais fut assez beau joueur pour venir le féliciter.


Citation :
Cher Raoul je vous félicite de cette victoire ! Si vous voulez de l’aide contacter moi je serais soit à l’auberge soit chez moi

Merci M'sieur Veg ! ( il l'appelait toujours comme ça) Je ferai d'mon mieux .

Mes amis, tous à l'auberge ! Une nouvelle pareille, faut qu'on l'arrose !
C'est le maire qui régale ! Ah ah ah !


Raoul reprit la direction de l'auberge, hilare, le visage épanoui .
Quand il entra dans la taverne, il mit une grande claque dans le dos de René.


-Tu devineras jamais !
- Hummmmm
- Le maire ....
- humm
- C'est MOI !
- ah ?
- Oui, c'est pas une blague , hein.
humm

Devant le peu de réaction de son ami, l'euphorie de Raoul retomba.

- Qu'est-ce qu'i' s'passe ? T'es pas content ?
- Humm si, si. Mais on a un problème .
- Raconte.
- Ce matin, quand je suis monté dans la chambre du duc pour lui apporter son repas, j'ai eu une mauvaise surprise. Il était mort ! Comme not'maire, enfin l'ancien. J'crois bien qu'on est victime d'une épidémie de peste.

Raoul ne dit rien, dégrisé brutalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Ven 16 Mai - 10:40

Quel jour est on ?

Icka Prick se réveilla dans les bras de la jeune fille du maire. Enfin... de l'ancien maire.

Il avait passé du bon temps et elle... bah... Elle avit un peu surmonté sa peine.

Enfin...

Icka Prick se dit qu'il était temps de refaire surface, et pourquoi pas reprendre sa route et ses folles aventures.

Il sortit de la maison de la jeune fille sans bruit. Son cheval l'attendait fermement dans la cours prêt à prendre la route.
Mais Icka avait encore des affaires à l'auberge et il fallait qu'il les récupères.

Promentalshitwaspsychosisenemasquad l'y conduisit au pas.

Icka remarqua les fumées d'un bucher en train de s'éteindre. L'odeur de cochon qui s'en dégageait ne laissait pas de place au doute. On avait brulé un humain ici.

Icka n'aimait pas ça. Les villageois allaient un peu loin.

Sur la route, Icka entendit les rumeurs concernant la victoire de Raoul aux éléctions.
Bon point. Icka avait toujours eu grande confiance et amitié pour Raoul.

Il arriva à l'auberge. Passa à l'écurie pour y laisser Promentalshitwaspsychosisenemasquad. Il remarqua au passage que certains clients s'étaient fait la malle. Le cheval du duc était parti.

Icka entra dans l'auberge mais ne put féliciter Raoul.
Une grande agitation regnait alors que des villageois déscendaient des chambres à l'étage portant le corps sans vie du Duc.

Icka eut ce que les alccoliques anonymes appllent un éclair de lucidité.

Raoul !! Raoul !! Depuis quand cet homme est mort ? Et surtout, depuis quand son cheval n'est plus là ?
Je ne serais pas surpris que les deux affaires soient liées !!!
Au fait, as tu vu dernierement cet homme avec qui j'avais passé la soirée le soir de la mort du maire ? Il venait d'arriver au village, et rodait dans l'écurie... Je ne connais pas son nom... mais je pourrais le décrire sans peine !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Ven 16 Mai - 14:54

Scipion, la barbe de plus en plus présente, continuait désespérément à rechercher la jeune sauvage. Il était certain qu'elle se trouvait encore ici, certains indices le lui avaient indiqué cela.
Marchant au hasard dans les rues, il tomba sur l'étranger qu'il avait déjà vu il y a quelques jours de cela. Mais une chose n'allait pas... le cheval... Il provenait de la calèche qu'ils avaient utiliser pour arriver à Thiercelieux !


- Monsieur, descendez tout de suite de ce cheval ! ordonna-t-il à haute et irritée voix. Vous utilisez...
- Scipion ! Cessez immédiatement de bavarder avec cet homme et venez nous aider, bon sang !
Lorsqu'il se tourna, Scipion pu voir le professeur accompagné de plusieurs locaterciens en train d'encercler la jeune sauvage dans une ruelle perpendiculaire.
- Elle nous a échappé jusqu'alors, et nous avons été contraints de brûler une pauvre innocente à la place, mais nous la tenons enfin, nous la...
A ce moment précis, alors que des villageois étaient prêts à mettre la main dessus, Khr réussit par de magnifiques acrobaties à se défiler, ridiculisant par la sorte ses poursuivants, et sauta par dessus un mur.

Rageant, le professeur se dirigea droit vers les deux hommes.

- Scipion !
- Mais professeur, ce cheval, il s'agit du notre...
- Du... notre ? Scipion, vous êtes un imbécile, ne pensez-vous pas que j'ai tout de suite constaté ? Et que fait cet homme sur notre cheval ? Veuillez descendre de là, la prochaine fois que mon assistant vous prêtera ce cheval, il devra obtenir ma permission au préalable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Sam 17 Mai - 15:49

Zut un homme devant le cheval ... Que crie-t-il ?
Bon, descendre de cheval, d'accord, ne pas attirer l'attention, trouver quoi dire ...

Tiens, que se passe-t-il là-bas ?
Pauvre créature, que lui font-ils donc ...
Oui descendre, j'ai bien compris, je vais descendre ...

Haha elle les a bien eus, elle est futée la petite. Enfin ... ça avait l'air d'une fille mais je n'en sais rien ...


Durant tout le temps de la scène, Neil était resté silencieux, laissant les deux personnes se couper mutuellement la parole.

Soudain, il s'écria en montrant du doigt l'endroit où la sauvageonne venait de disparaître :


"Regardez, la revoilà !"

En fait il n'y avait rien, mais cela attira l'attention du groupe d'hommes et du gros moustachu, ce qui était suffisant. Cependant le grand maigre n'avait à peine jeté qu'un coup d'oeil, comme s'il se doutait que cela ne pouvait être vrai et il fixa son regard à nouveau sur Neil.

Celui-ci décida de ne pas lui laisser le temps de poser de question. Il descendit de cheval avec un grand sourire et lui adressa la parole sans s'interrompre :


"Vous avez une belle bête là, vous le savez ? Je trouve bien dommage qu'un si bel animal soit sous-utilisé pour tirer une voiture alors qu'il pourrait sans aucun doute, avec un entraînement et un dressage adéquat, devenir une bête de course fantastique. Pour transporter du courrier, elle serait la meilleure. Je sais de quoi je parle, j'ai été dresseur de chevaux dans une autre vie et celui-ci est docile et puissant. Mais eilse ramollit à ne tirer que des charges lourdes sans utiliser correctement la puissance de ses muscles. Vous devriez songer à le revendre pour en racheter un qui soit plus trapu et plus lourd, plus adapté pour le travail que vous lui demandez en quelque sorte. Bon allez, je vais le ramener à son box. Mais songez à ce que je vous ai dit, hein, ne laissez pas cette pauvre bête trimer à un job qui n'est pas pour elle ! Au plaisir !"

Aussitôt dit, aussitôt fait, il fit demi-tour, tirant l'animal par la bride, direction l'auberge ... Et zut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Sam 17 Mai - 18:42

Icka Prick a écrit:


Raoul !! Raoul !! Depuis quand cet homme est mort ? Et surtout, depuis quand son cheval n'est plus là ?
Je ne serais pas surpris que les deux affaires soient liées !!!
Au fait, as tu vu dernierement cet homme avec qui j'avais passé la soirée le soir de la mort du maire ? Il venait d'arriver au village, et rodait dans l'écurie... Je ne connais pas son nom... mais je pourrais le décrire sans peine !!

Raoul se tourna vers la voix qui l'interpelait.

Ah, c'est toi Icka !
Hélas, le pauv' duc est mort cette nuit. C'est René qui l'a trouvé comme ça . Pfff, tu parles d'une histoire...mauvais pour le commerce tout ça.

Humm, que dis-tu ? Tu penses qu'il serait victime d'un traquenard ?
Ahhhhhhh, mais ça change tout ! Et ça expliquerait bien des choses...

Ton gars, là, dont tu parles...j'le connais pas. Mais j'en connais un autre qui serait capable de tout pour un peu de pouvoir.
Le n'veu de l'ancien maire. Hummm, tu vois qui c'est ? Un jeune blanc-bec qui nous prend de haut. Vegoku qu'il s'appelle.
Je vais l'avoir à l'oeil . Je me méfie de lui et de ses ambitions. Toi, tu t'occuperas de ton bonhomme.

Ah , bah dis donc...ça commence fort mon boulot de maire !


Raoul partit en direction de la mairie en pestant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louviana

avatar

Nombre de messages : 45
Pseudo RR : philoum19
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Sam 17 Mai - 19:48

Tristement il avait assité à la crémation de tensette. Il repartit direction de l'auberge pour se saouler.
Il ne pensait qu'aux morts qui commence à s'aditionner.
Croisant Raoul rapidement il le salua et le felicita pour sa victoire.
Personne ne se préoccupant de sa nostalgie il s'adressa à René et lui commande verre sur verre.
Les enfilant comme un ivrogne accoudé au comptoir.
L'effet secondaire ne se fit pas attendre son corps présent son esprit s'échappe dans les airs.
Quand tout à coup il se leve et se met à hurler.



CE QUI NOUS ATTEND C'EST LA MORT JE VOUS DIT HIPS
OUI LA MORT HIPS OUI.
LA MALADIE SERA NOTRE REDEMPTION.
LA PESTE. HIPS
NOUS SOMMES DES PESTIFERES.
montrant du doigt un client de l'auberge.
ET TOI OUI TOI TU SERAS LE PROCHAIN SUR LA LISTE

Puis tout comme son brutal sursaut, Philoum se laisse choir sur le sol. Un bruit sourd se fit entendre. S'évanouissant par terre il n'entendit plus rien. Son corps empestait à des metres l'accool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegoku

avatar

Nombre de messages : 226
Pseudo RR : Si je le disais ce serait plus un secret
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Sam 17 Mai - 20:22

Vegoku déambulait dans les rues de la ville en pestant.

Il y a eu de la fraude quelque part. Non pas au comptage des voix. Mais plutôt des raisons qui ont poussés les gens à voter pour Raoul. Il a certainement dû les saouler puis leur dire pour qui voter !

Il donna un coup de pied dans un caillou tout en poursuivant sa marche.

Si le responsable des meurtres m'entend qu'il s'attaque à Raoul ! Non, je risque d'être accusé... Que le meurtrier se montre à moi et me permette de l'arrêter sans opposer de résistance ! Il sera jugé en tout impartialité et s'il a des raisons de faire ce qu'il a fait il sera peut être innocenté !

Vegoku resta un instant silencieux puis se remit à marcher toujours sans destination prévue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Sam 17 Mai - 21:26

Neil Finster ramena le cheval dans l'écurie. Il ne pouvait se résoudre à partir à pieds mais il ne pouvait plus toucher aux chevaux, ce serait trop risqué. Il décida de continuer à déambuler dans les rues lui aussi, évitant autant que possible la foule. Il réfléchissait. Ou plutôt il essayait. Il ne cessait de se dire qu'il avait peut-être fait une erreur en prévenant sa douce qu'il rentrerait. Si quelqu'un d'autre lisait le message, il serait attendu ... Il lui fallait élaborer un plan avant de se mettre en route. Peut-être d'ici là se trouverait-il un brave paysan qu'il pourrait payer une piécette ou deux pour l'emmener aussi loin que possible dans la bonne direction. Ca serait toujours mieux que d'aggraver son cas actuel.

Au fur et à mesure de ses déambulations, il fini par arriver dans une ruelle dans laquelle un homme tout de blanc vêtu semblait discourir tout haut, s'adressant visiblement à un tonneau vide devant lui.

Est-ce qu'il lui propose réellement de se rendre et de le juger en toute impartialité ? Les ivrognes parlent-ils souvent aux objets ? Bah sûrement ...

Il haussa les épaules et passa son chemin, évitant cet homme là. Soudainement, quelque chose lui tomba dessus, tout en poils et en griffes. Criant de surprise et de peur, Neil tomba sous le choc et se débattit jusqu'à ce que la chose ne le laisse et ne se mette accroupi à quelques mètres à peine de lui. Elle semblait grogner. Neil se redressa, se mit en position assise pour reprendre ses esprits et se rendit compte que la chose poilue et grognante n'était autre que la créature traquée par les deux espèces de détectives ...


"Hé bah dis donc toi, tu as de drôles de manière de faire connaissance ! Quelle brute ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Dim 18 Mai - 1:37

Khr était morte.

De trouille en voyant cet homme lui demander des comptes.
Elle le dévisagea, puis le regarda droit dans les yeux, afin de le dominer. Surtout ne pas montrer sa crainte, comme le lui avait appris sa mère, toujours grogner pour intimider son adversaire.


i e eonae e eues enen il aaae a aoul ! on e ise ee aué... ee euié e one à oi é e eee e aêé an ooé e éiane ! i ea ué enou imaiaié é ila é aion e aie eila ai i ea euê inoené !

Tournant brusquement la tête, elle vit cet homme en blanc qui marchait dans la ruelle en baragouinant tout seul.

Ses poils se hérissèrent.
Elle avait joué de maladresse en tombant de ce toit, tout ça pour quoi ? S'apercevoir qu'il n'avait aucune nourriture entre les mains. Et maintenant, ils étaient deux.

Elle recula, doucement, en grognant un peu plus fort encore pour dissuader cet homme de l'approcher, et lorsqu'elle eut repris suffisamment d'assurance en elle, couru droit sur sa droite vers le mur situé à mi-chemin entre les deux hommes, et sauta d'un bond joliment rattrapé sur le toit pour disparaître à nouveau.

Tout compte fait, ce soir, ce sera à nouveau poulet au repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vegoku

avatar

Nombre de messages : 226
Pseudo RR : Si je le disais ce serait plus un secret
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Dim 18 Mai - 16:39

Vegoku cotinuait à marcher dans les rues de la ville mais cette fois-ci ne pestait plus il jouait de la flûte pour la lune qui lui souriait. Maintenant il se sentait mieux. La musique l'appaisait... Passant devant la caserne des gardes l'un d'eux sortit et voulut dire quelque chose mais il fit signe à l'un de ses collègue de venir.

Monsieur Vegoku..... Nous nous nous nous. Sommes là pour vous arrêtez !

M'arrêter ?

Oui les villageois pense que vous êtes un semeur de peste et veulent vous faire bruler demain !

Vraiment ? Et si je ne veux pas me faire arrêter ?

Le garde tira son épée en tremblant...

Nous utiliserons la force !

Vegoku tira son épée et sourit.

Dites adieu à la vie !

Vegoku fit un mouvement du poignet ce qui déclencha l'envol de l'épée du garde qui lui faisait face. Vegoku enfonça son épée dans la poitrine de son première adversaire et attrapa celle qui volait pour l'enfoncer dans le crâne de l'autre garde. Vegoku entendit un bruit derrière lui et voulu se retourner mais avant qu'il ne put il sentit une douleur fendre son crâne et perdit connaissance...

Le lendemain Vegoku se réveilla attaché à un poteau. Il essaya de se délivrer mais une voix le fit lever la tête.


Locaterciens, Locaterciennes ! Nous avons enfin trouvé l'un des appeleurs de rats ! Caché dans l'une de nos plus nobles familles cette perfide créatures comptait tous nous supprimés. L'un après l'autre. Maintenant que justice soit faite !

On mit feu au bucher et Vegoku fit de son mieux pour se délivrer.

Soyez maudits ! Soyez tous maudits ! Je fais le serment devant vous tous qu'aucun d'entre vous n'échapera à la maladie ! Mes rats sont déjà chez vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Dim 18 Mai - 17:55

Raoul était rentré bien tard dans sa petite maison.
Il se sentait las. La première journée de travail avait été impressionnante.

Il avait du remplir des documents officiels de prévoyance décès.
Il avait du nommer un éventuel remplaçant et répondre à des messages qui s'entassaient depuis le mort de l'ancien maire.

Fourbu, les yeux rougis par la fatique et les doigts tachés d'encre, il plongea rapidement dans le sommeil.

Le lendemain, il fut réveillé par le chant du coq.
Gueulait drôlement fort ce coq ! Mais qu'est-ce qu'il avait aujourd'hui, ce satané galinacé ? Arghhh
Raoul finit par ouvrir les yeux . Il grogna jusqu'à sa fenêtre et ouvrit les volets. Il découvrit qu'en fait, ce n'était pas le coq mais des villageois qui poussaient des cris.

Inquiet et curieux, il enfila ses vêtements en vitesse et courut aussi vite qu'il put malgré son arthrose là où les cris étaient les plus forts.

Quand il arriva, il aperçut Vegoku attaché à un poteau, hurlant et maudissant les Locaterciens, tandis que le bourreau mettait le feu au bûcher.



Par Aristote ! Cette ville devient folle ! Tuer encore ?

Raoul blêmit. Pourtant des horreurs, il en avait vu dans sa vie. Mais il pensait bien connaitre les gens d'ici. Il ne les imaginait pas capables de ça, malgré les histoires qu'on lui avait racontées.

Quelques villageois l'interpellèrent joyeusement:


Alors M'sieur le Maire. On a fait du bon boulot hein ? On est enfin débarrassé des problèmes. Ca va aller maintenant. M'sieur le Duc et l'ancien maire sont enfin vengés.

Raoul les regarda comme s'il les voyait pour la première fois. Il était le maire de ces gens. Ils avaient peur et avaient céder à leurs bas instincts pour se protéger.

Pourvu que ça s'arrête, pourvu que cette folie s'arrête...
Sans un mot, il entra dans l'église pour y allumer un cierge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Lun 19 Mai - 0:35

Ce matin là, Neil se leva de fort mauvaise humeur. Il aurait dû être parti de ce village depuis bien longtemps, mais le temps perdu à chercher un moyen de locomotion plus rapide que ses pieds jouait contre lui et il se pouvait qu'on l'attende déjà de pied ferme ... Il devait trouver un moyen de savoir s'il pouvait rentrer en toute sécurité ou non chez lui, en réécrivant à sa promise tout en lui permettant de lui répondre sans que sa position ne soit trahie ... Difficile.

Il avait assisté au meurtre du prétendant au poste de maire et il avait vu l'air offusqué du maire en place.


"Oui tu parles, si j'en crois ce que disait la vendeuse de carottes hier, ce type là aurait émis des accusations à l'encontre du maire, c'est juste une vengeance."

Mais s'il était véritablement celui qui semait la panique avec la maladie de la peste, ce n'est pas plus mal d'en être débarrassé ... Enfin peut-être pas de manière aussi radicale non plus ... Que l'on brûle les corps pestiférés, c'est une chose mais cet homme là semblait loin de l'être et pourtant il termine en cendre en ce moment même ... Ces villageois sont dingues.

Il secoua la tête et se rendit cette fois à l'auberge, car les fruits commençaient à avoir de drôles d'effets sur ses intestins, il devait manger quelque chose de plus consistant, de plus solide. Il commanda à René une assiette de viande avec une bière et partit s'assoir à la table la plus proche du mur et de la porte, éloigné autant que possible de la foule qui entourait le nouveau maire et le tavernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Icka Prick

avatar

Nombre de messages : 266
Pseudo RR : Quantum/Maggot Brain/Rumpofsteelskin/Sir Nose D'Voidoffunk/Psychoticbumpschool/ Giggle and Squirm/
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Lun 19 Mai - 1:01

Icka Prick était pensif.
Il était assis dans un coin de l'auberge et venait d'apprendre qu'un nouveau bucher avait eu lieu.

Il s'était levé de bonne humeur mais cette histoire de bucher lui avait fait un effet de déjà vu. Un rêve qu'il avait fait pendant la nuit lui revint aussitôt en tête.

Dans ce rêve il était allongé sur le sol de sa chambre, bléssé au ventre et perdant son sang en abondance...

La porte de la chambre s'ouvrait.
Un petit homme, l'air assez vieux y entrait.
Il tenait dans sa main un verre de lait.

"Votre lait monsieur..."
"A l'aide... appellez à l'aide..."

Le petit homme ria, comme à une bonne plaisanterie.
Il lui fit un clin d'oeil, genre j'ai compris la blague.


"Je vous le pose sur la table"
Puis il sortit de la pièce.

Un autre homme apparu à sa suite. Il n'entra pas dans la pièce mais y apparut, doucement, le reste de la pièce s'assombrit et Icka ne pouvait plus voir que lui, toujours allongé contre le sol. Cet homme devait mesurer au moins deux mètres de haut.

"J'ai trois chose à vous dire.
Il y a un musicien qui brûle dehors.
Les rats ne sont pas ce que l'on pense.
Les loups garou n'existent pas."

Le géant disparu ensuite, aussi doucement qu'il était apparu, la lumière se fit plus forte. Icka sombra.

Et Icka se réveilla sans souvenir de se rêve.
Mais des qu'il entendit parler qu'un joueur de flûte passait au barbecue, tout lui revint en mémoire.

Qu'est ce que celà pouvait il dire ?

Pensif, il n'avait même pas touché à sa bière, restant les yeux dans le vague.
Il n'avait jamais cru aux monstres de toute façon.
Et jusque preuve du contraire, personne n'était mort mangé par une bète.
Et si ça avait été le cas, l'inquisition aurait déjà investi le village, Icka avait déjà vu ça. Le moindre pretexte leur allait pour faire regner leur peurs, leurs fois et leurs lois.

Les rats ne sont pas ce que l'on pense. Dit il tout haut.
Et si il y avait un autre joueur de flute ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louviana

avatar

Nombre de messages : 45
Pseudo RR : philoum19
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Lun 19 Mai - 1:14

Philoum se reveille dans son lit avec un mal de crane intense.
Tout doucement il se leve essayant de se rappeler ce qu'il a fait la veille mais là le vide complet.
Il ouvre la fenêtre et voit une foule rassemblée et hurlant autour de ce qui semble être un bucher.


Punaise il vont encore brûler quelqu'un pense t'il.

S'appuyant sur le rebord il essaye d'entendre ce qui se passe et se dit.

C'est Vegoku lui semble t'il.

Encore un bucher, se dit il puis il se remit à penser une fois de plus à sa femme brulée vive il y a quelques années de cela.
Des larmes commencèrent à couler lorsqu'il entend le brulé hurler que nous sommes maudits et que la maladie nous emporterait et que cela ne serait pas fini avec lui.


Oubliant son mal de tête il descend, traverse en courant l'auberge et se met parmi la foule vociférant lui aussi contre Vegoku l'insultant de tous les noms.
Soulagé il retourne en taverne le sourire jusqu'aux levres et commande un verre au tavernier.
Tout en buvant il murmure sans cesse.


Ce n'est pas fini. Ce n'est pas fini; Ce n'est pas fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SednaX

avatar

Nombre de messages : 703
Pseudo RR : Houhou, c'est SednaX ^^
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Lun 19 Mai - 10:05

L'assiette n'avait pas tardé à venir, accompagnée d'une bonne bière. Tout en mangeant lentement, comme s'il pensait à autre chose, Neil observait les gens dans la salle, discrètement. Il avait simplement l'air ailleurs, mais cela lui permit de constater d'un côté un groupe de villageois surexcités, parlants forts et émettant moults hypothèses et congratulations pour avoir brûlé cet homme, et de l'autre certains autres hommes semblaient pris dans des pensées plutôt sombres. Neil se demandait ce que pouvaient penser ces villageois-là, qui n'exprimaient par leur visage qu'une certaine morosité.

Neil prit largement son temps pour terminer de manger, s'accordant des pauses comme s'il oubliait qu'il était en train de manger, regardant parfois dans le vague, restant silencieux. Mais en dessous, il restait attentif à son environnement et regardait tous ceux qui entraient, à la recherche d'un visage nouveau, d'un arrivant qui ne serait que de passage. Il se demandait aussi où étaient passés les deux scientifiques avec leur sauvageonne, s'ils avaient réussi à la retrouver ou pas. Il souhaitait que non, ele avait l'air maline et il avait trouvé très drôle la façon dont elle leur avait faussé compagnie la veille. Moins drôle la façon dont elle lui était tombée dessus, certes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Lun 19 Mai - 21:16

A midi passé, un employé de la mairie vint clouer quelques messages sur le panneau d'affichage :



Citation :
(\__/)
(='.'=)
(")_(")
Citation :
Des rats. Des rats par centaine, par millier. D'outretombe je n'entend parler que de cela.
Citation :
Méfié vou dé volleure de chevo !!!
Citation :
Il y a plusieurs semeurs de peste dans le village !
Citation :
La foi seul sauve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animations-rr.forum2jeux.com
Opale

avatar

Nombre de messages : 240
Pseudo RR : Opale, dans une autre vie, dans une autre ville ^^
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   Mar 20 Mai - 21:19

Raoul n'était pas resté longtemps à l'église. Il n'avait jamais trop aimé ce genre d'endroit.

Enfin, il devait bien ça à la mémoire de Vegoku. Il n'aimait pas cet homme, mais pas au point de souhaiter sa mort....
Surtout pas une mort aussi affreuse !

Il passa devant le panneau d'affichage et jeta un oeil dessus machinalement.


Tiens, tiens...plusieurs semeurs de peste ! Ca ne m'étonnerait pas, ça !
Plus rien ne m'étonne maintenant.

Faut que je vois Icka. Il a peut-être plus de renseignement sur son gars à présent.


Puis, Raoul alla à sa permanence de la mairie pour recevoir les doléances des Locaterciens.

A mi-journée, il décida de fermer la mairie. Il laissa ce message :


Citation :
Je suis à la taverne municipale .
Raoul,
Maire de Thiercelieux


Philoum était là. Raoul s'en approcha pour le saluer et discuter un peu avec lui.

Bonsoir Messire Philoum. Puis-je parler un peu avec vous ?
Merci. Vous avez toujours été un homme de bon sens.

Sans plus attendre, Raoul s'installa.

Encore une dure journée.
Vous avez su ce qui s'était passé ? Vous pensez que le danger est écarté ? Vous y croyez vous ?
Moi, j'avoue que Vegoku semeur de peste, j'ai bien du mal à y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panique à Thiercelieux 13   

Revenir en haut Aller en bas
 
Panique à Thiercelieux 13
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau site !! Panique au casino !!
» Initiation aux loup-garous de Thiercelieux à l'école
» Pas de panique !! ;)
» Hans-Ulrich Rudel
» Petite table romantique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animations dans les Royaumes Renaissants :: Panique à Thiercelieux :: Archives de Thiercelieux-
Sauter vers: