Animations dans les Royaumes Renaissants


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'homme volant

Aller en bas 
AuteurMessage
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: L'homme volant   Lun 2 Oct - 4:50

Règles du jeu :
Une fois le jeu lancé, il vous faut faire 1 clic pour commencer à courir, puis 1 pour sauter. A chaque autre clic vous donnez un coup d'ailes pour vous maintenir en l'air.
Attention à ne pas voler trop en hauteur car le vent y souffle fort, ni trop bas pour ne pas vous écraser. Le mieux étant de trouver un rythme de battement d'ailes régulier à une hauteur convenable.
Chaque battement d'aile vous coûte bien sûr de l'énergie, et vous pouvez vous recharger un peu en attrapant les "anges" (les machins aux ailes blanches avec une auréole). Vous pouvez aussi vous servir des bottes de foin pour rebondir mais attention à pas vous rater, auquel cas vous risquez de vous applatir lamentablement.

Le but du jeu est d'obtenir le plus de points possible, ce qui revient à voler le plus loin possible.

Lien du jeu : http://www.gamesheep.com/game/manole

Bonne chance à tous !

Citation :
De la meilleure façon de voler

Il existe un art, ou plutôt un truc, pour voler.
Le truc est d'apprendre à se flanquer par terre en ratant le sol.
Choisir de préférence une belle journée pour s'y essayer.
La première partie est facile : elle requiert simplement la capacité à se jeter en avant de tout son poids et la volonté de ne pas avoir peur de se faire mal.
C'est-à-dire de se faire mal si on n'arrive pas à rater le sol.
La plupart des gens n'arrivent pas à rater le sol et s'ils s'y sont bien pris, il est probable qu'ils n'arriveront pas à le rater assez durement.
A l'évidence, c'est bien dans la seconde partie, le ratage, que résident principalement les difficultés.
Le problème est en effet qu'il faut parvenir à rater le sol
accidentellement. Inutile de vouloir délibérément rater le sol : ça ne marchera pas. Il faut avoir l'attention subitement distraite à mi-parcours, de manière à ne plus penser à la chute, au sol, ou à quel point ça va faire mal si on manque de le rater.
Il est notoirement difficile de détourner son attention des trois susdits éléments durant la fraction de seconde dont on dispose.
D'où l'échec constaté chez la majorité des gens et leur conséquente déception quant à la pratique de ce sport pourtant exaltant et spectaculaire.
Si toutefois on a la chance d'être momentanément distrait à l'instant crucial par – mettons – une séduisante paire de jambes […] ou [le jet de flammes d'un dragon à proximité] ou encore la découverte impromptue d'une variété particulièrement rare de scarabée trottinant sur une brindille proche, alors, d'étonnement, on en ratera complètement le sol pour rester à flotter à quelques centimètres seulement au-dessus, et ce d'une manière qui pourrait paraître a priori quelque peu stupide.
Vient alors un moment de superbe et délicate concentration.
On flotte, on se balance ; on se balance, on flotte.
Il est conseillé d'ignorer toute considération sur son propre poids et de se laisser simplement dériver vers le haut.
Surtout, ne rien écouter de ce que pourrait dire à cet instant l'entourage car il est peu probable que ce soit d'une quelconque utilité.
Il y a de grandes chances en effet qu'on ait droit à des remarques du genre : "Bon Dieu mais c'est pas possible !"
Il est d'une importance vitale de n'en tenir aucun compte sous peine de leur donner immédiatement raison.
Continuer de se laisser flotter de plus en plus haut.
On peut s'essayer à quelques piqués, doucement d'abord, puis aller planer au-dessus de la cime des arbres, toujours en respirant régulièrement.
NE FAIRE SIGNE A PERSONNE.
Au bout de quelques essais, on s'apercevra rapidement qu'il devient de plus en plus facile d'acquérir le moment de distraction.
On pourra dès lors apprendre à mieux diriger son vol, contrôler sa vitesse, sa manœuvrabilité, le truc étant en général de ne pas trop penser à ce que l'on veut faire mais plutôt de laisser simplement les choses se produire comme si c'était de toute manière inévitable.
On apprendra également à réussir son atterrissage ; manœuvre où l'on se plante presque toujours – et durement – lors du premier essai.


Tiré de "La Vie, l'Univers et le Reste – Le Guide galactique III" par Douglas Adams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animations-rr.forum2jeux.com
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: L'homme volant   Lun 2 Oct - 14:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animations-rr.forum2jeux.com
Walex

avatar

Nombre de messages : 519
Pseudo RR : Walex, Bernardo, Jill, Téo, Spéculoos, Hamm, Fleurette, Shalmersby, Hilare, Khr, Lom
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: L'homme volant   Jeu 25 Jan - 14:21

Ce matin là, Walex avait les habits déchirés, saignant de partout, mais l'air manifestement heureux. Il s'était surpassé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme volant   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme volant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Accepté) Est-ce un homme volant ? Un Fou ? Non ! C'est un Fifou !
» [CDA#1 WHB] Homme bêtes [Le grand Brame de Mordoskull]
» un sousmarin volant ou un avion sousmarin
» Faust, l'homme qui aime le feu.
» MrPatate ou l'homme qui transforme les autres en purée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animations dans les Royaumes Renaissants :: Animations diverses :: Jeux flash-
Sauter vers: